La compagnie de jesus et la revolution scientifique constitution et diffusion d'une culture mathematique jesuite a la renaissance (1540-1640)

par Antonella Romano

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Daniel Roche.

Soutenue en 1996

à Paris 1 .


  • Résumé

    Premier ordre ne de la contre-reforme, la compagnie de jesus est engagee des sa fondation dans une activite educative qui privilegie l'enseignement. Le processus d'elaboration d'un programme des etudes se deploie sur la seconde moitie du xvie siecle, a l'heure ou la crise de l'aristotelisme contribue a designer cette periode comme une phase essentielle de recomposition des champs du savoir, propice a l'emergence d'une reflexion sur la definition, le statut et le role des mathematiques dans leur double rapport a la theologie et a la philosophia naturalis. Confrontee a ces questions, la compagnie developpe en son centre romain un espace d'experimentation et de debat, principalement anime, pour les mathematiques, par c. Clavius. Le programme des etudes qu'il concoit presente nombre d'originalites grace auxquelles le collegio romano peut se presenter, a la fin du xvie siecle, comme l'un des poles majeurs de l'activite scientifique en milieu catholique, au coeur de la "revolution scientifique". La diffusion des programmes et des pratiques a partir de rome est etudiee pour l'espace francais. Pendant la phase d'elaboration normative, certains colleges accueillent les premieres lecons de mathematiques, sur un mode intermittent, en appendice au cours de philosophie. L'analyse de l'un d'entre eux revele la diversite des pratiques d'enseignement et le poids des influences locales, differentes de celles venues de rome. A tournon, paris, pont-a-mousson, se developpent les premiers reseaux mathematiques structures soit autour d'anciens eleves de clavius, soit sur initiative privee, en marge du cursus des etudes. Dans la france du nord, jean chastelier developpe privatim une activite de recherche en algebre, tout en formant la premiere generation des professeurs de mathematiques.

  • Titre traduit

    Jesuits and the scientific revolution. Constitution and diffusion of mathematical jesuit culture in the renaissance (1580-1640)


  • Résumé

    The compagny of jesus, a new catholic order founded by ignacius of loyola in the specific context of counter reformation, is envolved, from the origin of its history, in the process of education and learning. The elaboration of the study program, at that time of crisis of aristotelianism, is based on the first practices of learning developped all over europe and on the debate concerning the definition, the statute and the fonction of mathematics in relation with both theology and philosophia naturalis. Facing those questions, the compagny defines the collegio romano as the main space for experimentation and debate. Concerning mathematics, christoph clavius plays the leading role. He designes an original study program which allows the compagny to be one of the major centers of catholic scientific activity in those years (1580-1610). The french case study throws light on the diffusion of jesuit mathematical culture. The analysis of administrative archives and manuscripts of lessons reveales first the variety of situations and underlines how others scientific traditions influence local teaching practices (second half of the 16th. Century). At the beginning of the 17th. Century, the first chairs in mathematics are opened, in accordance with the ratio studiorum. Teachers specialized in mathematics are requested and the company has to face the problem of their formation. The emergence of this new jesuit figure is studied through the first french books of mathematics written by the first real specialists. That minority of professors played a large part in making the company of jesus one of the most famous cultural institution for the spreading of scientific culture among french elits.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (780 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 509 ROM
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque du Centre d'Histoire des techniques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T ROM
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 33845(1)
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 33845(2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5974
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.