L'enseignement de l'histoire de l'art et de l'archeologie en france avant 1914

par Lyne Therrien

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de GERARD MONNIERS.

Soutenue en 1996

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette these etudie les debuts de l'enseignement de l'histoire de l'art et de l'archeologie en france. L'auteur combine une histoire de type institutionnel avec une histoire du personnel enseignant et une etude des pratiques dans les deux disciplines. La methode est basee sur la recherche bibliographique et archivistique : recherches aux archives nationales sur les institutions (expliquer la creation des cours), recherches biographiques et bibliographiques sur les enseignants (formation, publications et attaches institutionnelles) et finalement, analyse de lecons publiees (en particulier, les lecons d'ouverture). En d'autres mots, qui a enseigne quoi, ou et pourquoi? le plan adopte correspond a la suite chronologique des nouveaux enseignements : 1795, cours d'archeologie a la bibliotheque nationale ; 1830, archeologie monumentale en province ; 1847, archeologie medievale a l'ecole des chartes ; 1863, reorganisation de l'ecole des beaux-arts de paris ; 1876, chaire d'archeologie a la sorbonne ; 1878, chaire d'esthetique et d'histoire de l'art au college de france ; 1882, fondation de l'ecole du louvre ; 1893, cours d'histoire de l'art a la sorbonne suivie en 1906 d'un cours d'histoire de l'art chretien. L'enseignement dans les facultes des lettres en province fait l'objet d'un chapitre separe et insiste sur l'impact des publications, l'importance des collections museales et le role des photographies en histoire de l'art. Cette enquete historique montre les enjeux et les conflits qui caracterisent les debuts de cet enseignement specifique : le passage de l'archeologie classique a l'archeologie medievale ou d'un ideal esthetique a un interet historique pour les monuments, le conflit lie a l'architecture medievale et la rehabilitation des arts du moyen age en general, l'archeologie comme nouvelle discipline universitaire, les multiples archeologies a l'ecole du louvre, l'histoire de l'art comme specialite de l'histoire a l'universite et finalement, l'influence de l'histoire nationale et de la notion de patrimoine dans ce contexte.

  • Titre traduit

    The teaching of art history and archeology in france before 1914


  • Résumé

    This thesis concerns the first academic courses in art history and archeology in france. The author combines a history of the institutions and the teachers with study of pratices in both disciplines. The methodology is based on a bibliographical and archival research : from the national archives for each institution (to document how new courses were created) ; from biographies and bibliographies for each teacher (studies, publications and career profiles) and analyses of published lectures (particularly their opening lectures). In others words, who taught what, where and why ? the thesis' plan corresponds to the chronological development of the new courses : 1795, archeology at the national library ; 1830, monumental archeology in caen ; 1847, medieval archeology at the ecole des chartes ; 1863, reorganization of the ecole des beaux-arts de paris ; 1876, the first chair of archeology at the sorbonne ; 1878, establisment of a chair of aesthetic and art history at the college de france; 1882, founding of the ecole du louvre ; 1893, first art history course at the sorbonne followed in 1906 by a christian art history course. The development of teaching in the universities outside of paris is studied separately and focuses on the impact of published works, the developing importance of museums and the use of photography in art history. This historical investigation underlines the main issues and conflicts which caracterized the beginning of teaching in this specific field : the transition from classical to medieval archeology or from the aesthetic ideal to an interest in the historical background of national monuments ; the conflict raised by medieval architecture and the revival of interest in medieval arts generally ; archeology as a new university discipline ; the various archeological courses at the ecole du louvre ; art history as a history specialism in the universities ; and finally, the influence of national history and the notion of national heritage in this context.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Éd. du C.T.H.S à Paris

L'histoire de l'art en France : genèse d'une discipline universitaire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (521 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 609 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 414

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6456
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 16431
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Éd. du C.T.H.S à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'histoire de l'art en France : genèse d'une discipline universitaire
  • Dans la collection : C.T.H.S. Format , 25
  • Détails : 1 vol. (623 p.)
  • Notes : Édition commerciale de la thèse soutenue sous le titre : "L'enseignement de l'histoire de l'art et de l'archéologie en France avant 1914".
  • ISBN : 2-7355-0371-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 419-456. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.