Procedes artistiques et societes magdaleniennes : contribution de l'analyse microscopique a l'etude de la gravure sur matiere animale (os et bois de cervide)

par Carole Fritz

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Yvette Taborin.

Soutenue en 1996

à Paris 1 .


  • Résumé

    Ce travail a pour but de mettre en avant l'apport de l'etude des techniques a la connaissance de l'art mobilier paleolithique. Cette approche est tentee sur une soixantaine d'objets magdaleniens (-12 000 ans) en os des regions aquitaine et pyrenees. Les collections analysees proviennent des gisement de fontarnaud, abri morin, arancou, mas d'azil, labastide, la vache. La methode d'analyse est axee sur l'observation microscopique a l'aide d'un microscope electronique a balayage (m. E. B. ). Avant toute observation de pieces originales, une phase experimentale est entreprise afin de comprendre les interactions entre l'os et le silex. L'experimentation a permis la creation d'un corpus de references suffisant pour comprendre les gestes et les difficultes rencontrees par un graveur magdalenien. A l'echelle microscopique, le trait grave apparait comme le resultat d'une succession d'evenements engendres par l'outil et fidelement enregistres par la surface du support. L'observation au m. E. B. A mis en evidence certaines structures mentales, communes aux magdaleniens du grand sud ouest, lors de l'execution des figures animales. La chronologie gestuelle est identique sur l'ensemble du corpus analyse : les gestes progressent de l'avant vers l'arriere (quelque soit l'espece figuree). Les techniques de gravure etant acquises avec le temps, nous avons recherche les indices revelateurs d'un apprentissage. L'examen de dessins malhabiles a demontre qu'il existait des niveaux de technicite, et qu'il est donc possible de quantifier le savoir faire du graveur. De plus, la mise en parallele de ces niveaux et des supports usites laisse entrevoir une gestion de la matiere premiere en fonction de l'habilete du graveur; les supports de qualite etant reserves aux artistes experimentes.


  • Résumé

    This work means to demonstrate how the study of techniques can contribute to a better knowledge of paleolithic portable art. As a first attempt, it is carried out on about sixty magdalenian bone artefacts from the pyrenees and aquitaine regions. The collections that were analysed come from the sites of fontarnaud, abri morin, arancou, mas d'azil, labastide and la vache. The analysis method is based on microscopic observation carried out with a sem (scanning electron microscope). Before any observation on genuine pieces, an experimental study is undertaken in order to understand the interactions between bone and flint. This experimentation enabled us to create a reference "database" large enough to understand the gestures and the difficulties encountered by a magdalenian engraver. On the microscopic scale, the engraved line appears as the result of successive events engendered by the tool and faithfully recorded by the decorated surface. The sem observations evidenced some mental structures common to the great-south-west magdalenians during the execution of animal figures. The chronology of the gestures is the same for the whole analysed corpus. The lines are engraved from the back to the front (whatever the animal). As time is necessary to acquire the engraving techniques, we searched for clues indicative of an apprenticeship. The examination of awkward drawings proved that there were technicality levels, and therefore that it is possible to rate the engraver's know-how. Moreover, the comparison between those levels and the used bones leads to suppose that the raw material management depended on the engraver's skill : the good quality supports being reserved to the skilled artists.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (491 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 352

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5038
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1875
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.