La notion de déplacement dans le surréalisme et dans la performance

par Souhyeun Kim

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Gilbert Lascault.

Soutenue en 1996

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'esprit nouveau d'Apollinaire met l'accent sur l'effet de surprise, de choc et d'inattendu qu'a provoqué la naissance des tendances nouvelles fondées essentiellement sur la notion de déplacement. Également, l'humour d’Alfred Jarry (théâtre), Pierre Reverdy (poésie), Braque (collage) et l'esprit de Lautréamont inspirent directement les surréalistes qui représentent la rupture de tous les systèmes conventionnels. Leur point commun réside dans leur désir de parvenir à la libération de l'imagination, l'idée centrale des surréalistes. S'appuyant sur ces tendances, Breton invente le surréalisme, reliant déplacement et automatisme qui intègrent dans la réalité le monde caché découvert par Freud, celui de l'inconscient : les surréalistes élargissent la réalité au monde du rêve. C'est ce qu'on appellera la nouvelle réalité ou surréalité, conduisant à la liberté totale, expression de la satisfaction du désir qui valorise le déplacement. Ici, nous trouvons le point commun entre le surréalisme et la performance qui vise également à révéler un monde caché, inconscient, refoulé. Cette méthode induit une rupture et permet une richesse menant à la pluridisciplinarité. A travers l'union de la peinture, de la musique et de la danse, le surréalisme inaugure l'interaction entre genres différents. Ce premier mode de déplacement permet une recherche de nouvelles sensations. De ce point de vue, nous choisissons de Chirico, Magritte et Cornell comme les représentants du déplacement chez les surréalistes, Cage aux États-Unis et Klein en Europe pour les artistes de la performance, avant de nous arrêter sur une artiste contemporaine.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (646 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5752
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 147
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/2020
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.