A modernisation à tout prix : processus de travail, imaginaire et subjectivité politique dans l'industrie textile brésilienne

par Maria Laetitia Correa

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Bruno Lautier.

Soutenue en 1996

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette thèse se structure autour de deux questions : le travail et le pouvoir, et entreprend l'analyse des conditions économiques, socio-politiques et culturelles qui en déterminent et conditionnent l'exercice dans la société brésilienne contemporaine, intégrée au nouvel ordre imposé par la mondialisation du capital et la modernisation techno-organisation elle. On a analysé le travail industriel premièrement à travers la notion de processus de travail, comprise comme l'articulation de trois dimensions : la technologie, l'organisation du travail, la gestion du personnel, et en second lieu à travers le concept d'imaginaire social, catégorie essentielle pour la compréhension du travailleur. Il s'agit ici de l'ensemble des représentations, des symboles et des mythes pourvus d'une signification et d'un sens individuels, tout en étant imbriqués dans la vie sociale; cet imaginaire constitue aussi la matrice de l'identité des acteurs sociaux. On a utilisé aussi une autre catégorie d'analyse : la conception de l'histoire en tant qu'évènement inachevé qui nous renvoie aux rapports de pouvoir dans les diverses formes d'organisation que les acteurs sociaux peuvent élaborer dans leurs pratiques socio-politiques quotidiennes. Ces questions ont été développées empiriquement à travers l'étude d'une entreprise textile - la santanense - installée dans l'état de Minas Gerais, Brésil. On a constaté que les entreprises au Brésil sont en train d'élaborer et d'appliquer une nouvelle méthode d'organisation de travail et de gestion qui se traduit par une ingénierie culturelle à plusieurs visages, associée aux programmes de qualité totale, renforçant ainsi l'inégalité et l'autoritarisme de la société brésilienne.

  • Titre traduit

    To modernize at any price : a study about the work process, imaginary representations and subjective politics in the Brazilian textile industry


  • Résumé

    This work evolves around two central questions, work and power in industry, and analyzes how they are determined and conditioned by the economic socio-political and cultural structures in contemporary Brazilian society. Brazil has been chosen in part because it is becoming integrated in the new world economic order of capital and techno-organizational modernization. The first question is analyzed both through the work process, wich is seen as the c rossroads of technology, the organization of labor and human resource management, and through the concept of imaginary representation in terms of class, wich is essential in order to understand the worker. This representation is made up of all the symbols and myths having individual meaning and sense within the context of a given society, and informs the ve ry identity of social actors. To analyze the second question, another tool has been used. It is that of history as an un finished event which enables the analysis of the various forms of organization that the actors conceive, build an use ev ery day as socio-political animals. The research was based on an empirical study of a textile firm - the santanense - in minas gerais state, Brazil. Results show that firms in Brazil are in the process of elaborating and introducing new methods of work organization and management which take the form of a multifaceted cultural engineering associated to the changes inherent to total quality programs. The impact of these methods is to reinforce the inequalities and authoritarism of Brazilian society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (476 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4904
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.