La question du sujet et l'insertion, essai sur l'expérience sociale

par Didier Auriol

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Anne-Marie Guillemard.

Soutenue en 1996

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette recherche est centrée sur l'expérience sociale des bénéficiaires des politiques sociales d'insertion, construite comme un enchainement d'activités sociales définies par Max Weber. A partir de matériaux issus d'enquêtes quantitatives et qualitatives, nous constatons une évolution importante de l'expérience sociale : avant 1980, elle était organisée, pour les personnes dominées, par deux pôles, soit le pole communautaire et le pole sociétaire. Apres 1980, les pôles organisateurs de l'expérience sociale sont les pôles des appartenances, de la raison instrumentale et de la subjectivation, en référence aux thèses d’Alain Touraine. Ces trois pôles comprennent systématiquement un versant moteur qui permet à l'individu la réinterprétation de ses appartenances et de la raison instrumentale par une "mise en œuvre", et un versant régressif tendant à faire en sorte que l'individu veuille retrouver un état antérieur. Ces versants sont déterminés par la dynamique affective, structurelle du processus de socialisation. Quatre types idéaux de l'expérience sociale sont déterminés. Le premier est celui du renforcement des appartenances antérieures, le second est celui de l'instrumentalisation de l'organisationnel, le troisième est celui de l'assujettissement, le quatrième celui du sujet se désaliénant. La désaliénation est le fait de la "mise en œuvre" qui repousse au plus loin l'alimentation inhérente aux appartenances et à la raison instrumentale.

  • Titre traduit

    The topic of the subject and his rehabilitation, study on social experience


  • Résumé

    This research is about the way the recipients of social rehabilitation programmes experience this specific situation constructed as a sequence of social activities as defined by max weber. Through quantitative and qualitative data a major development can be noticed. Before 1980 and regarding dominated groups this development could be seen as structured along the two main lines of community and society. Since 1980, the main lines of social experience have been those of social extraction, instrumental reason and subjectivation as conceived and developed by alain touraine. In each of those three main lines we are systematically confronted with two opposites poles : on one hand, a driving force which enables people to reinterpret their social group as well as instrumental reason through the process of implementation and on the other hand a regressive force leading people to yearn for a former state. These poles are determined by the affective and structural dynamics of the socialization process. Four ideal types of social experience can be observed : firstly : confirmation of former social group. Secondly : organisational instrumentalization. Thirdly : subjection and constraint fourthly : self desalienation of the subject.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (428 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 96 : 120
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'Institut des Sciences Sociales du Travail (Bourg-la-Reine).
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4489
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.