Hegel et les métaphysiques de la fondation : étude sur le développement de la rationalité dans la philosophie de l'idéalisme allemand

par Charles-Éric de Saint-Germain

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Bernard Bourgeois.

Soutenue en 1996

à Paris 1 .


  • Résumé

    Categorie clef de la logique hegelienne, la notion de fondement se trouve critiquee en tant que simple base ou condition, ainsi qu'il en va, par exemple, du je pense kantien, qui n'est qu'une prefiguration du concept hegelien puisqu'il se demontre incapable de se determiner a partir de soi, en se posant comme le fondement de l'objectivite des categories dont il est le principe genetique. Le moi absolu de fichte semblerait pouvoir fournir le premier principe capable de fonder scientifiquement la philosophie comme systeme. Mais la demarche fichteenne reste unilateralement regressive, en sorte que fait defaut le cote progressif par lequel le fondement se demontre lui-meme comme tel au cours meme du processus circulaire ou il s'institue comme le veritable commencement. En tant qu'il se pose luimeme, le fondement se presente ainsi comme acte libre a l'egard de toute condition, raison pour laquelle la liberte, que kant decouvre dans l'autonomie inconditionnee du vouloir, apparait bien comme la "clef de voute" des systemes de la subjectivite, permettant de meme coup d'affirmer, avec fichte, le primat de la raison pratique, c'est-a-dire du devoir-etre sur l'etre, que hegel denonce. Par ailleurs, on sait depuis dant que la raison, dans sa difference d'avec l'entendement, se trouve en rapport avec l'absolu. De la cette necessite, pour restaurer l'absolu postule au fondement de la division instauree par l'entendement, d'integrer la reflexion finie comme un moment de la vie de l'absolu, celui de la scission qui precede la reunification operee par le syllogisme. L'inconditionne se presente alors comme un besoin de la raison, et c'est ce besoin d'un fondement necessaire qui constitue le principe de la preuve cosmologique, dont hegel propose une reformulation originale. L'exigence de fondation de la science s'accomplit ainsi dans une nouvelle conception de la methode, dont la raison est le principe immanent. A ce sujet, aucune propedeutique philosophique ne semble pouvoir introduire valablement a la philosophie, qui ne peut commencer veritablement qu'avec elle-meme. Ce constat rend egalement caduque l'importation d'une methode exterieure a la philosophie pour comprendre la logique propre de celle-ci, l'ordre formel des raisons mathematiques ne pouvant que consacrer l'exteriorite de la construction philosophique de l'absolu et du reel. La methode comme "conscience a propos de l'automouvement du contenu", trouvera sa formulation ultime dans l'idee logique, qui se presente comme le fondement et le principe du systeme entier en son deploiement encyclopedique, ou l'acte de fonder se determine ultimement comme liberation du reel par rapport a la logicite interne de la logique.

  • Titre traduit

    Hegel and the metaphysics of grounding : a study in the development of rationality in the philosophy of German idealism


  • Résumé

    A key-category of hegelian logic, the notion of ground, is criticized in the quality of simple basis or condition, as in the case, for example, with kant's i think, which is merely a prefiguration of the hegelian concept, since it reveals itself incapable of determining itself when strating from itself as it positions itself as the foundation of the objectivity of the categories of which it is the genetic principle. The absolute self of fichte's would appear to be able to provide the first principle capable of scientifically founding philosophy as system. But fichte's approach remains unilaterally regressive, so that there lacks the progressive side through which the foundation demonstrates itself as such in the very course of the circular process where it setablishes itself as the authentic beginning. In so far as it establishes itself, the foundation thus presents itself as free act regarding any kind of condition, the reason for which freedom, which kant discorvers in the unconditionned autonomy of the will, appears indeed as the "key-stone" of the systems of subjectivity, which allows then to maintain with fichte the primacy of practical reason, that is to say of the ideal over the real, which hegel denounces. On the other side, we know, since dant, that reason, as far its differs from understanding, is in relation with the absolute. Thence the necessity, in order to re-establish the absolute postulated at the origin of the division instituted by the understanding, to integrate finite reflection as a stage of the life of the absolute, that of the scission that precedes re-unification worked by syllogism. The unconditionned then presents itself as a need of reason, and this is precisely that need of a necessary foundation which constitutes the principle of the cosmological proof, for which hegel offers an original reformulation. The exigency of founding science is thus accomplished in a new conception of method, whose reason is the immanent principle. Concerning this, no philosophical propedeutics seem to be able to introduce validly to philosophy, which can only begin really with itself. This observation renders equally void the importation of a method exterior to philosophy in order to understand the logic proper to it, the formal order of mathematical reasons being able only to consecrate the exteriority of the philosophical construction of the absolute and of the real. The method as "consciousness regarding the self-motion of the contents" will find its ultimate formulation in the logical idea, which presents itself as the foundation and the principle of the whole system in its encyclopedic deployment, where

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par L'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

L'avènement de la vérité : Hegel, Kierkegaard, Heidegger


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par L'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

Raison et système chez Hegel : de la "Phénoménologie de l'esprit" à l'"Encyclopédie des sciences philosophiques"


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (536 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Bibliothèque de Philosophie - Lettres anciennes.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THESE 480
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18736-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4629
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 2 publication s .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par L'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

Informations

  • Sous le titre : L'avènement de la vérité : Hegel, Kierkegaard, Heidegger
  • Dans la collection : Ouverture philosophique , 1269-8970
  • Détails : 309 p.
  • ISBN : 2-7475-5075-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [301]-305. Notes bibliogr.

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par L'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

Informations

  • Sous le titre : Raison et système chez Hegel : de la "Phénoménologie de l'esprit" à l'"Encyclopédie des sciences philosophiques"
  • Dans la collection : ˜L' œOuverture philosophique
  • Détails : 1 vol. (525 p.)
  • ISBN : 2-7475-6914-4
  • Annexes : Bibliogr. p. 517-522. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

  • 2-7475-5075-3 L'avènement de la vérité : Hegel, Kierkegaard, Heidegger : cacher l(es) exemplaire(s)
  • 2-7475-6914-4 Raison et système chez Hegel : de la "Phénoménologie de l'esprit" à l'"Encyclopédie des sciences philosophiques" : cacher l(es) exemplaire(s)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par L'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

Informations

  • Sous le titre : L'avènement de la vérité : Hegel, Kierkegaard, Heidegger
  • Dans la collection : Ouverture philosophique , 1269-8970
  • Détails : 309 p.
  • ISBN : 2-7475-5075-3

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par L'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

Informations

  • Sous le titre : Raison et système chez Hegel : de la "Phénoménologie de l'esprit" à l'"Encyclopédie des sciences philosophiques"
  • Dans la collection : ˜L' œOuverture philosophique
  • Détails : 1 vol. (525 p.)
  • ISBN : 2-7475-6914-4
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.