La politique d'investissement des pays asiatiques : étude de quatre cas : Corée du Sud, Indonésie, Malaisie et Singapour

par Ebenezer Okpokpo

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Patrick Juillard.

Soutenue en 1996

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'etude concerne la politique d'investissement des pays du sud-est asiatique a travers les instruments juridiques sur lesquels elle est fondee. Ces instruments sont le droit national, y compris les mesures fiscales d'incitation, les dispositions juridiques qui regissent les relations economiques bilaterales, regionales et multilaterales. Nous nous efforcons d'analyser leur reussite avec en memoire la problematique d'un modele asiatique dont l'existence serait susceptible d'etre transposable a d'autres pays en voie de developpement. Mais cette demarche nous a conduit a constater l'inexistence de celui-ci et a demontrer premierement, que chaque pays met en oeuvre une politique nationale qui ne repond qu'a ses propres besoins. Deuxiemement, qu'a l'exception de singapour, bien qu'ils aient ete protectionistes, les pays de cette region ont reussi a attirer plus de 70 % de flux total de capitaux etrangers destines au tiers-monde. Troisiemement, que la premiere generation des nouveaux pays industrialises, devenus maintenant exportateurs de capitaux, se trouvent confrontes aux meme soucis que les pays developpes dans les annees 70 concernant la protection et le traitement de leurs investissements. D'ou l'interet des negociations a l'ocde pour un accord multilateral sur les investissements.

  • Titre traduit

    The investment policy of south-east asian countries : a case study of four countries


  • Résumé

    The study concerns the investment policy of south-east asian countries based on the legal instruments upon which it is founded. These instruments consist of municipal laws, including fiscal incentives, laws governing bilateral, regional and multilateral economic relations. We endeavour to analyse their success considering if it was applicable to other third world countries. But we observed that an asian model was inexistent. Rather, we showed that each country implements a national policy which took only its own interests into account. Secondly, that with the exception of singapore, despite their protectionist policies, countries of the region attracted over 70 % of total investment flows to developing countries in 1995. Thirdly, that the first generation of newly industrialised countries (nic) which have become net exporters of capital to other third world countries are faced with the same problems which faced the developed countries in the 70s concerning protection and treatment of their investment abroad. Therefore, of great interest to asian countries, are current efforts at the oecd aimed at concluding a multilateral investment protection treaty open to all countries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (383 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 341.7/1291
  • Bibliothèque : Bibliothèque Jean-Claude Colliard (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1511-1996-124
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.