Stratégie d'alliance des firmes internationales et théorie de l'internalisation

par Shinji Hasegawa

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Louis Mucchielli.

Soutenue en 1996

à Paris 1 .


  • Résumé

    Face à la prolifération des alliances stratégiques internationales dans la globalisation des entreprises, l'hypothèse traditionnelle de l'internalisation, fondée sur l'économie des coûts de transaction, se révèle comporter les deux défauts fondamentaux: l'optique dichotomique fondée sur le simple passage du marché à la hierarchie; et l'absence de l'aspect stratégique. Pour dépasser le premier défaut, nous proposons, dans le prolongement de l'hypothèse traditionnelle, un nouveau modèle, selon lequel l'alliance est vue comme un mode de transaction tout à fait différent de la transaction sur le marché pur ainsi que l'internalisation complète. Un tel mode de transaction peut être rationnel quand il comprend des mécanismes permettant de dissuader l'apparition de l'opportunisme entre partenaires, d'une part, et qu'il permet aux firmes, par l'intermédiaire de l'utilisation mutuelle des ressources managériales, de renforcer compléter leurs propres ressources, de l'autre part. Cette nouvelle approche de l'internalisation est validée par l'étude sur les facteurs déterminant la forme de participation des firmes japonaises implantées en Europe, selon laquelle les facteurs tels que l'intensité en R&D, la diversification, le besoin en ressources naturelles, et la taille relative de la filiale locale favorisent la formation d'une alliance internationale. Par ailleurs, pour dépasser le second défaut, l'aspect stratégique de l'alliance est introduit par l'analyse au moyen de la théorie des jeux, Ce qui nous permet de mettre en évidence l'influence de l'intéraction entre firmes oligopolistiques sur le choix des stratégies d'alliance. L'aspect stratégique ainsi que la complexité et la diversité du phénomène sont enfin complétés par l'étude de cas pour l'industrie automobile, dans laquelle un autre type d'alliance, le keiretsu, joue un rôle important.

  • Titre traduit

    Alliance strategies of multinational firms and theory of internalization


  • Résumé

    In face of a proliferation of international strategic alliances in the globalization of the firm, the traditional hypothesis of the internalization, based on the economics of transaction costs, appears to comprise the two fundamental defects: the dichotomous viewpoint based on the simple transition from the market to the hierarchy; and the absence of the strategic aspect. To overcome the first defect, we propose, in the extension of the traditional hypothesis, a new model, according to which the alliance is seen as a mode of transaction entirely different from the transaction on the pure market as well as the complete internalization. Such a mode of transaction can be rational when it involves mechanisms allowing to deter the appearance of the opportunism between partners, on the one hand, and that it allows firms, by means of the mutual utilization of management resources, to strengthen complete their own resources, on the other hand. This new approach of the internalization is validated by the study on factors determining the form of participation of japanese firms in Europe, according to which the factors such as r&d intensity, diversification, need for natural resources, and relative size of the local affiliate favor the international alliance. Furthermore, to overcome the second defect, the strategic aspect of the alliance is introduced by the analysis using the game theory, which enables us to explain the impact of the interaction among oligopolistic firms on the choice of alliance strategies. The strategic aspect as well as the complexity and the diversity of the phenomenon are finally complemented by the case study for automobile industry, where another type of alliance, keiretsu, also plays an important role.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (392 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1511-1996-78
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.