Contribution a l'etude de la contamination de l'hydrosphere (eau, mes) par les metaux lourds (pb, zn, cd) en domaine autoroutier : etude d'un site pilote (les ardilleres, a-71) ; comparaisons avec d'autres systemes d'epuration et etudes experimentales

par LEE PYEONG KOO

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de JEAN CLAUDE TOURAY.

Soutenue en 1996

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des bassins de decantations ont ete construits en bordure de certaines autoroutes afin de controler les debits d'eaux de pluies et minimiser la pollution environnementale. Un site particulier en sologne (ardilleres) a ete choisi pour mieux evaluer l'efficacite de ces bassins d'epuration comme pieges de metaux lourds. Des echantillons de suspensions decantees ont ete etudies pendant la periode d'octobre 1993 a decembre 1995. Des sols tres contamines de bordure de chaussee et des sols non-contamines ont ete preleves pour comparaison. Les variations saisonieres de la pluviosite locale et du trafic local ne montrent aucune correlation avec les teneurs en metaux lourds dans les sediments decantes. La vitesse de sedimentation des particules introduites dans le bassin a permis de s'etablir a environ 16 kg/jour, correspondant au depot de 0,9g de plomb, 2,1g de zinc et 6mg de cadmium. Un bilan de masse pour pb et zn montre qu'environ 5 a 11% des metaux lourds tombes sur la chausseee ont ete transportes dans le bassin de decantation des ardilleres par l'eau de pluie. Des indices de geoaccumulation et le facteur d'enrichissement montrent que les sediments decantes peuvent etre consideres comme nonpollues en pb et en zn et comme fortement pollues en cd. Les sols pollues du bord de la chaussee peuvent etre classes comme tres fortement pollues en pb, zn et cd. Les profils de concentration en pb, zn et cd dans les eaux interstitielles et les sediments indiquent, pour chaque carotte, un enrichissement de la surface (0-2 cm) en pb, zn et cd ainsi qu'en carbone organique. Pour expliquer les profiles, on peut invoquer des processus diagenetiques precoces (pb et zn) ou un apport anthropogenique croissant de ces elements (cd). Des essais de lessivage en milieux acides de concentration initiale variable montrent l'importance de l'effet tampon de la calcite et la forte mobilite du cd dans une eau de pluie legerement acide, vient ensuite zn, alors que pb n'est pas mobilise. La mobilite des metaux s'ordonne de la facon suivante : mncd>zn>>pb>fe. Les essais en ph-stat confirment les conclusions precedentes. Ces resultats indiquent que les sols pollues pourraient servir de source de zn et cd dissous, en lessivant les carbonates par des eaux de pluie legerement acides. En comparant avec d'autres bassins de decantation sur l'a-71 et avec le systeme epuratoire de la mayenne, trois ensembles de conclusions ont ete menes ; les concentrations totales en metaux lourds des quatre bassins sur l'a-71 sont a comparer a celles des ardilleres. Les boues du systeme epuratoire de la mayenne sont totalement differentes par leur degre de pollution eleve. L'hypothese formulee est celle d'un meilleur captage des poussieres contaminees en metaux en mayenne qu'en sologe, grace a la presence de caniveaux cimentes. Tenant compte des essais de bilan de masse et des lessivages en milieux acides comme des indices de geoaccumulation, la majorite de metaux lourds a ete accumulee sur le bord de la chaussee avant qu'ils n'arrivent au bassin de decantation. Ces resultats montrent le role modeste joue par les bassins de decantation dans les systemes d'epuration rustiques pour le piegeage de la pollution autoroutiere en plomb.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 284 P.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut des sciences de la Terre d'Orléans.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 12-0068
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.