La substitution de l'Ecu aux monnaies nationales : le traité de Maastricht et la monnaie de réglement

par Francoise Le Quéré

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Michel Lelart.

Soutenue en 1996

à Orléans .


  • Résumé

    Dans la première partie, on montre comment l'acceptabilité d'une monnaie s'obtient et s'auto-renforce. L'acceptabilité existantes constitue une source d'inertie les opportunités d'une substitution spontanée des agents en faveur de l’Ecu on étudié ensuite les conditions d'émergence d'un réseau d'utilisateurs de la monnaie européenne face à la concurrence d monétaires existants : les externalités liées au nouveau réseau, futures et incertaines, concourent défavorablement à son basculement à l’Ecu par la diffusion d'une masse critique de transactions est une étape qui rend crédible la généralisation son usage on analyse dans la seconde partie les modalités d’intégration au plan européen des systèmes de paiement de montants elec caractérises par une extrême hétérogénéité. On montre d'abord que la création d'un système de paiement intègre est subordonnée à une interconnexion des systèmes nationaux fonctionnant sur la base du règlement brut en temps réel. On montre ensuite que l'abandon conjoint des systèmes de compensation évite une mise en concurrence déloyale de réseaux de paiement interbancaire degrés d'exigence sensiblement différents. On analyse aussi l'architecture du système européen de paiement et les modalités supervision et d'intervention du système européen de banques centrales pendant la phase finale de la transition la troisième partie pose le problème de l'insertion internationale de la monnaie européenne. Les externalités de réseau économies d'échelle liées à la détention d'une monnaie dans les transactions internationales sont intégrées à l'analyse fondée sur la comparaison des caractéristiques respectives des devises internationales. On montre dans un cadre théorique malgré des qualités intrinsèques prévisibles, il existe une inertie défavorable a l'accession de l’Ecu au statut de devise enfin, on met en evidence de fac��on pratique les utilisations dans lesquelles la monnaie européenne peut s'imposer comme internationale

  • Titre traduit

    The substitution of the Ecu to national currencies : the Maastricht treaty and the medium of settlement function


  • Résumé

    We show in the first part how the acceptability of a transactions currency is obtained and self-reinforced. The acceptable existing currencies leads to asking of inertia and limits opportunities of a spontaneous adoption of ecu (euro). We then conditions under which a European currency user’s network can emerge beside existing monetary networks: futures and nice externalities of the new network contribute unfavorably to its expansion. The switch to ecu by the diffusion of a critic transactions is a step that makes its later widespread use credible. We analyze in the second part methods of integrating large-value payment systems characterized by an externe diversity European level. We show first that the creation of an integrated payment system depends on the interconnection of national gross settlement systems. We demonstrate then that a joint abandonment of net settlement systems allows to avoid an unfair competition between interbank payment networks characterized by different degrees of risk exposure. We also analyze the structure of the future integrated payment system and also the implementation of banking supervision and interventions European system of central banks towards the end of the transition. The third part raises the problem of the internationalization of the European currency. Network externalities and economy derived from the use of a currency in international transactions are integrated into the traditional analysis based on t the respective characteristics of international currencies. We show in a theatrical framework that in spite of expected qualities, an inertia prevents ecu from emerging as an international currency. Finally, we underline uses in which the e currency may emerge as an international money

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (387 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Gestion.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Droit-Economie-Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 43-1995-1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1171-1996-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.