Methodes de detection du spectre des oscillations acoustiques des planetes geantes : application a saturne

par Laurent Petitbon

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J.-P. MAILLARD.

Soutenue en 1996

à OBS. PARIS .


  • Résumé

    Le travail presente dans cette these est centre sur la tentative de detection du spectre d'oscillations acoustiques de saturne. Les implications en physique et dans la connaissance du systeme solaire sont passees en revue, ainsi que les caracteristiques qui font de saturne un objet sismologiquement interessant. Les observations necessaires pour atteindre cet objectif ont ete realisees avec le spectrometre a transformee de fourier (fts) au telescope canada-france-hawaii en 1993. Apres une presentation complete de ces observations et de la methode d'acquisition de donnees, qui a fait l'objet d'un developpement tout a fait nouveau, la reduction des donnees est detaillee. Chaque etape, realisee dans le but d'eliminer au maximum toutes les causes possibles de bruit, est decrite avec precision, jusqu'a aboutir a un spectre des oscillations de la planete. Un test d'autocorrelation de ce spectre est presente pour confirmer ou non la detection des dites oscillations. Ce test revele que nous ne pouvons pas conclure a cette detection. Les raisons de cette non-detection sont discutees en detail afin de preparer de futures observations, qui permettront de mettre en evidence ces oscillations, dont l'existence est par ailleurs fortement suggeree par la theorie et la structure interne de la planete. Le travail presente sur saturne est place dans le contexte general de la sismologie des planetes geantes. Nous revenons a cette occasion sur les resultats deja obtenus sur jupiter, et presentons les differentes methodes utilisees jusqu'a present pour ce type d'observations. Parallelement, cette these comporte une partie instrumentale. En effet, un nouvel instrument, dedie a la sismologie des planetes geantes est presente. Cet instrument est base sur un interferometre de fabry-perot. Des simulations d'observations de jupiter et saturne sont decrites, et leur resultat analyse, dans le but de determiner les parametres instrumentaux optimums offrant la plus grande sensibilite possible. La sensibilite qu'il apparait possible d'atteindre avec ce nouvel instrument est 10 fois meilleure que celle obtenue avec le fts. Ces resultats sont encourageants pour l'avenir des observations sismologiques des planetes geantes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 122 P.
  • Annexes : 40 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 009200
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 4.5811
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 7271
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 4.5922
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.