Analyse de la variabilite genetique des cultivars locaux de mais en zone de savane ouest africaine en vue de sa gestion et de son utilisation

par JACOB SANOU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de A. CHARRIER.

Soutenue en 1996

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude des cultivars locaux de mais de la savane ouest africaine est abordee dans (1) une evaluation de leur variabilite genetique, (2) dans l'etude de leur evolution au cours des conservations ex situ ou in situ, (3) et dans l'analyse de leur valeur per se ainsi que de leur comportement sous trois facteurs agronomiques (association, fertilisation, densite) ou en hybridation avec deux varietes elites. L'etude porte sur un pool genique de mais ouest africains ou composite y, sur 3 varietes elites diffusees et sur 107 cultivars locaux collectes dans deux zones agro climatiques du burkina faso. Les cultivars proviennent de deux types de champs et sont respectivement nommes cultivars de case et cultivars de plein champ. Les experimentations portant sur la variabilite phenotypique, genetique et agronomique ont ete realisees burkina sur 26 caracteres agronomiques ; les analyses enzymatiques ont ete realisees par electrophoreses de gel d'amidon sur 18 loci situes sur 90% des chromosomes du mais. La variabilite morphologique inter cultivars est importante pour 23 des caracteres agronomiques. La precocite structure les cultivars en fonction du type de champ. Elle distingue les mais tardifs regroupant les cultivars de plein champ et les mais precoces formes par les cultivars de case. Cette structuration est confirmee par l'analyse enzymatique a l'echelle du village ou la parente et la localisation des champs ont un role important dans la distinction des types de cultivars. La richesse allelique moyenne des cultivars (2. 4 alleles/locus) est superieure a celles du composite y et des varietes elites (1. 7 alleles). La diversite genetique des cultivars locaux est similaire a celle des mais europeens, mais reste plus faible par rapport a celle des mais americains. Ils se differencient de ces derniers par les frequences de 7 alleles situes aux loci acp, mdh, idh, pgi, glu et pgd. L'evolution de la variabilite genetique est observee chez le composite y conserve ex situ. Celui-ci est devenu plus tardif, avec des epis plus courts suite aux effets d'une selection recurrente de faible intensite. La perte d'un de ses alleles en cours de selection, traduit une reduction de sa base genetique au niveau enzymatique. Dans le cas des cultivars locaux conserves in situ, l'introgression dans plusieurs cultivars des alleles idh1-2 et idh2-4. 2, specifiques a la variete elite sr 22, montre que les cultivars de plein champ sont plus exposes au risque d'une pollution genetique par les varietes elites que les cultivars de case. Dans les conditions de production des varietes elites, 60% des cultivars obtient un rendement equivalent a celui de la meilleure variete elite. En culture associee ou en absence de fertilisation minerale, ils ont un meilleur comportement, mais tolerent moins la forte densite. Les hybrides de cultivars locaux et de varietes elites sont meilleurs a leur parent cultivar pour plusieurs caracteres tels que le rendement et la resistance aux maladies qui ont ete ameliores dans les varietes elites. Les strategies de collecte, de conservation et d'utilisation des ressources genetiques des cultivars sont discutees. Leur gestion est envisagee ex situ dans la constitution de pools geniques et in situ dans le controle des flux geniques afin d'enrichir leur base genetique pour leur maintien chez les agriculteurs


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 126 P.
  • Annexes : 158 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.