Un modele de signaletique feuilles-racines chez les plantes : la regulation de l'absorption de so#4#2#- et de l'activite atp sulfurylase racinaire

par ANNE LAPPARTIENT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de B. TOURAINE.

Soutenue en 1996

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'activite atp sulfurylase et l'influx de sulfate dans les racines de plantes de colza sont stimules par des periodes de privation de soufre allant de 1 a 3 j, et inhibes par la reprise de l'alimentation en sulfate. Les memes variations sont observees dans des racines alimentees normalement, en reponse aux modifications de l'approvisionnement en sulfate du reste du systeme racinaire. Ces resultats montrent que l'activite atp sulfurylase racinaire et l'absorption de sulfate sont controlees a distance par la demande en soufre des autres organes, ce qui implique la circulation d'un signal regulateur dans le phloeme. Les reponses de l'absorption de sulfate et de l'activite atp sulfurylase racinaire a la carence en soufre sont correlees negativement avec les concentrations de cysteine et de glutathion dans les tissus et dans la seve phloemique. Le role de ces deux composes a ete mis en evidence en les fournissant aux racines, par ajout dans la solution de culture ou par l'intermediaire de la seve phloemique. Dans tous les cas, le glutathion, et la cysteine en l'absence d'inhibiteur de la synthese du glutathion, diminuent les deux activites mesurees. Le glutathion est donc le signal phloemique implique dans la regulation etudiee. Nous avons montre que le meme mecanisme existe chez arabidopsis thaliana, plante pour laquelle des sondes moleculaires (adnc, anticorps) sont disponibles. Chez cette espece comme chez le colza, l'effet inhibiteur du glutathion sur l'activite atp sulfurylase et l'influx de sulfate s'accompagne d'une diminution de la quantite de proteine atp sulfurylase et des quantites d'arnm de l'atp sulfurylase et du transporteur de sulfate. Une premiere caracterisation de plantes d'arabidopsis thaliana surexprimant l'atp sulfurylase confirme que la regulation de l'absorption et de l'assimilation du sulfate par la demande en soufre s'effectue au niveau de l'expression des genes, plutot qu'a un niveau traductionnel ou post-traductionnel


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 116 P.
  • Annexes : 197 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.