Sur les lambda-operations et la l-theorie

par MOHAMED EL-HAMDADI

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de J.-L. CATHELINEAU.

Soutenue en 1996

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la premiere partie, on definit, pour tout anneau involutif a, une structure de pre--anneau sur la k-theorie orthogonale de a en utilisant un theoreme de prolongement des isometries de witt dans le cas des anneaux. On montre que le morphisme l#n(a)k#n(a), induit par le foncteur oubli, est un morphisme de pre--anneau. La deuxieme partie est consacree a un analogue d'un theoreme de goodwillie qui relie la k-theorie algebrique et l'homologie cyclique. En utilisant un modele de volodin relatif et la relation, donnee par la theorie de malcev, entre q-algebres de lie nilpotentes et groupes de lie uniquement divisibles, on montre que, rationnellement, la l-theorie relative est la meme que l'homologie diedrale relative. Dans la troisieme partie, on montre qu'il n'existe pas de groupe simplicial croise ayant pour realisation geometrique le groupe s#3. On construit une longue suite exacte reliant l'homologie s#3-equivariante et l'homologie pin(2)-equivariante d'un s#3-espace connexe. On obtient aussi l'obstruction a ce que ces deux homologies coincident et on interprete la suite exacte de periodicite en homologie quaternionique comme la suite exacte de gysin d'une s#3-fibration


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 66 P.
  • Annexes : 45 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.