Controle de la proliferation de l'epithelium intestinal normal et tumoral par des facteurs inhibiteurs endogenes

par CHRISTIAN LAVAGNA

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de P. RAMPAL.

Soutenue en 1996

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'equilibre entre proliferation et differenciation au sein de l'epithelium intestinal definit une homeostasie stricte maintenue par des controles positifs et negatifs. En s'appuyant sur une hypothese emise dans les annees 60, nous avons recherche au niveau de l'epithelium intestinal une proteine capable de reguler negativement la croissance des cellules souches selon le principe du retro-controle negatif. Dans un premier temps, nous avons etudie la regulation de la proliferation cellulaire des tissus sains. En travaillant sur des lignees epitheliales intestinales foetales non transformees, et dans un systeme de culture organotypique, nous avons isole un facteur antiproliferatif dont l'effet reversible est depourvu de cytotoxicite. Cette proteine semble agir sur le cycle cellulaire en bloquant les cellules en phase g#0/g#1. Nous avons pu mettre en evidence une telle activite antiproliferative dans differentes especes, toutefois, cet effet inhibiteur n'a pas pu etre observe dans les lignees tumorales coliques. Dans un second temps, nous nous sommes interesses a la possibilite de reguler la croissance d'une lignee d'adenocarcinome colique humain par un extrait cytosolique intestinal sain. En travaillant avec la lignee ht-29 d4, nous avons isole une proteine dimerique d'environ 230 kd, capable de bloquer la proliferation des cellules en fin de phase g#1 sans induire de differenciation. Des anticorps polyclonaux diriges contre cette proteine nous ont permis de montrer que: - cette proteine est specifique du tube digestif inferieur. - cette proteine est produite par les cellules caliciformes. - cette proteine n'est plus detectee, par les techniques immunohistochimiques classiques, dans les adenocarcinomes colorectaux invasifs. L'activite antiproliferative de cette proteine associee a son absence dans les tumeurs colorectales conforte l'hypothese d'un role important de ce facteur dans le maintien de l'homeostasie intestinale. Les analyses preliminaires visant a determiner la sequence de cette proteine suggerent que cette proteine n'est pas encore connue a ce jour

  • Titre traduit

    Control of both normal and tumoral intestinal epithelial cell growth by endogenous inhibitory proteins


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 129 P.
  • Annexes : 193 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.