Etude du magmatisme associe au rifting de l'atlantique central et sud : geochronologie 40ar/39ar et geochimie sur les intrusions jurassiques de guinee et guyane francaise/surinam, et cretaces du bresil

par KATJA DECKART

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de G. FERAUD.

Soutenue en 1996

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une etude geochronologique et geochimique a ete menee sur des formations tholeitiques et alkalines afin de contribuer a la compre atlantique central: les plagioclases des intrusions guyanaises et guineennes fournissent des mini-plateaux dont les ages sont dans le meme domaine de variation, entre 188. 7 1. 9 et 200. 2 2. 4 ma. Des monograins d'amphiboles de guyane ont fourni des ages-plateau de 196. 0 5. 7 et 196. 1 7. 5 ma, et des biotites de guinee ont donne des ages-plateau de 194. 8 0. 5 et 200. 4 0. 2 ma. Ces resultats montrent que l'activite magmatique principale dans ces deux regions est comprise entre 200 et 195 ma. Les donnees geochimiques et isotopiques indiquent qu'en guyane, les magmas, peu ou pas contamines, sont issus d'un melange entre une source appauvrie (asthenosphere) et une source enrichie de type emii (manteau lithospherique enrichi pendant le panafricain ?). En guinee, les magmas sont probablement issus des memes sources (contribution plus importante du composant enrichi ?), mais ont subi une contamination crustale plus intense qu'en guyane. (1) les caracteres geochimiques de ce magmatisme tholeiitique, (2) la mise en evidence d'une mise en place de l'ensemble de ce magmatisme associe au rifting pendant une courte periode entre 204 et 195 ma sur pres de 4500 km entre l'iberie et le liberia, et (3) sa localisation par rapport a la structure lithospherique suggere que le rifting et le magmatisme sont controles par des discontinuites lithospheriques, plutot que par un point chaud (modele de rifting actif). Atlantique sud: l'etude geochronologique concerne deux phases magmatiques distinctes, tholeiitique et alcaline, qui caracterisent respectivement le stade initial du rifting au cretace inferieur et le stade syn-rift au cretace superieur. L'intrusion principale des dykes de ponta grossa (ne-sw) se place entre 131. 4 a 129. 2 ma avec un maximum apparent a 130. 5 ma. Les dykes de la region de florianopolis, paralleles a la cote, ont fourni un age de 129. 4 0. 3 ma. Le reseau de dykes de santos-rio de janeiro (ne-sw), dans l'etat de rio de janeiro, a donne des spectres d'age complexes sur plagioclase avec des mini-plateau de basse et haute temperature, respectivement autour de 130 et 134 ma. Le magmatisme alcalin du cretace superieur est exprime par des dykes surtout ne-sw ayant fourni des ages-plateau sur monograins de biotites entre 82 et 70 ma ; il est probablement relie aux mouvements verticaux de la phase syn-rift de l'atlantique sud, et correspond a une manifestation magmatique importante au se du bresil et en afrique equatoriale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 256 P.
  • Annexes : 183 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DEC
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Laboratoire Géoazur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1996-DEC01
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.