La violence dans l'oeuvre romanesque de vasco pratolini

par MONICA MOCCA

Thèse de doctorat en Études italiennes

Sous la direction de Antoine Ottavi.

Soutenue en 1996

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'oeuvre entiere de vasco pratolini dit une violence qui pese sur les hommes : elle est an-historique et liee a la pauvrete affective ou economique ou a des rapports interpersonnels de domination. Elle est historique et liee a une epoque, qu'il s'agisse de conflits sociaux ou de conflits politiques de l'entre-deuxguerre. La violence dans l'univers romanesque de l'ecrivain florentin prend souvent l'aspect d'affrontements fondamentaux que pratolini eleve aux niveaux de mythes, par exemple, maitre-sujet ou peupleoppression. Dans la premiere partie - autorite, domination, pouvoir comme expressions de la violence individuelle - la violence se traduit dans des rapports interpersonnels difficiles ou l'auctoritas d'un personnage predomine sur l'autre. Dans la deuxieme partie - la violence collective - les affrontements violents entre deux forces politiquement opposees sont analyses dans leur caractere epique. Dans la troisieme partie - la violence subie - on souligne l'agression permanente et feroce de la societe et de l'histoire contre les plus demunis.


  • Résumé

    Vasco pratolini's entire opus spells out a violence whose weight is felt by all men. It is a-historical and as such linked to emotional or economic poverty or to domination oriented relations between individuals. It is also historical and linked to the social and political conflits of the period between the two world wars. In the world of pratolini's fiction, violence often takes the form of fundamental confrontations that he promotes into myths, as between master and subject; or between the people and oppression. In part i, on authority, domination and power as expressions of individual violence, violence manifests itself in conflictual interpersonal relationship within which one character's auctoritas predominates upon another's. In part ii, on collective violence, the violent confrontations between two politically antagonistic forces are analysed in their epic dimensions. Part iii, on violence endured, underlines the permanent and ferocious agressions of society and of history on the most deprived.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.