L'identite neo hellenique entre l'orient et l'occident. A propos de la chanson populaire urbaine : le rebetiko

par ZAFIRIA KOLLIA

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Oriol.

Soutenue en 1996

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Objet : une recherche sur l'identite nationale et ou culturelle des grecs, conduite a athenes. Elle se refere au concept psychosocial d'identite collective et reprend le cadre theorique propose par michel oriol qui oppose dialectiquement sa production par les appareils officiels (totalisation institutionnelle) et celle qui est effectuee par les acteurs sociaux concrets (totalisation existentielle). Celle ci est particulierement manifestee en grece par l'importance de la chanson populaire qui marque l'opposition entre la bourgeoisie orientee vers l'occident et les couches dominees orientees vers 1 orient. L'etude socio historique de la chanson et l'analyse de contenu de cent interviews semi directifs conduits a athenes, dans les deux milieux sociaux. Confirment cette opposition, mais montrent que les milieux populaires souhaiteraient l'institutionnalisation (par l'education) de leurs ressources identitaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.