Quand l'université lilloise s'installe dans les quartiers populaires : proximité spatiale, distance sociale

par Anne-Marie Burdèse

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Daniel Pinson.

Soutenue en 1996

à Nantes , en partenariat avec Université de Nantes. Département de sociologie (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'installation des universites en quartiers populaires (fives a lille et roubaix-centre) s'avere une opportunite pour un renouvellement des analyses urbaines et une meilleure comprehension du changement des villes a tradition industrielle. Aujourd'hui ces villes sont en fait plurielles : depuis toujours lille a su meler industrie et universite, alors que roubaix vit la montee en puissance de l'universite. L'etude montre que l'intervention de la puissance publique a pour objectif de promouvoir l'universite comme partenaire susceptible de resoudre la crise des quartiers traditionnels : l'universite etant apprehendee comme un acteur economique et social donnant une nouvelle competence au quartier. Cependant, le travail montre l'existence d'ecarts entre volontes politiques des acteurs institutionnels et strategies et representations des acteurs de l'universite et du quartier. C'est a partir d'une sociologie des acteurs qui envisage les rapports et les interrelations que se met en place une combinaison originale de types d'acteurs, de types de pratiques et de processus produisant un systeme de signification. Nos analyses demontrent que les processus lies au changement social sont indissociables de la notion de temps saisi comme composante sociale. Plus fondamentalement, le changement social est analyse a partir des identites, des mobilites et de l'enracinement dans la prise en compte des temporalites. La mise en evidence des interactions existantes entre deux niveaux, celui des processus et celui des logiques d'acteurs permet l'interpretation des situations urbaines et l'apprehension des territoires urbains; elles sont les enjeux et les reflets des


  • Résumé

    The setting of universities in working-class districts (fives in lille and central roubaix) reveals itself as an opportunity to renew the city analysis and to have a better understanding of the change in traditional industrial cities. Nowadays, these cities are manifold actually : lille has always been able to blend university with industry whereas roubaix is witnessing the growing importance of its university. The study shows that the interfering of public authorities aims at promoting the university as a partner liable to solve the crisis in traditional districts : the university is thus expected to work as an economic and social agent giving a new proficiency to the district. Neverthelless , the work shows the existence of a discrepancy between the political will of institutional performers and strategies and the image of the university and district performers. It's on the grounds of a performer's sociology considering the relations and the interrelations that an original combination can be settled : combination of types of performer, types of practices and process leading to a meaningful pattern.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (459 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.