Microbiogeologie du carbonate de calcium : applications industrielles, implications geologiques

par GAELE LEVREL LE METAYER

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de JEAN PIERRE PERTHUISOT.

Soutenue en 1996

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La premiere partie du present travail est essentiellement microbiologique et experimentale en laboratoire. Il s'agit d'optimiser un procede de biomineralisation destine a proteger les pierres de taille calcaires. Le procede consiste a appliquer, sur le support a traiter, une suspension d'une souche de bacteries carbonatogenes issues des environnements naturels et de nourrir celles-ci afin qu'elle forment un calcin protecteur. Les recherches portent sur le choix des souches, la composition du milieu nutritif notamment quant a ses activateurs bacteriens, sa composition ionique et l'ajout de produits antifongiques. En outre, ont fait l'objet de recherches en vue de leur optimisation pour le passage au stade industriel, la duree de traitement, la composition du milieu destine a produire industriellement la biomasse bacterienne et les contraintes imposees par la lyophilisation de cette biomasse. La deuxieme partie traite des applications du procede a un essai en vrai grandeur sur une eglise (thouars), puis sur des statues placees ensuite dans differents environnements climatiques (au sens large). Ces chantiers font l'objet d'un suivi quant aux qualites physiques de la protection biominerale. En outre sont proposes de nouveaux produits du concept initial. Ainsi ont ete fabriques et testes des patines biominerales colorees et des ciments biologiques pour la restauration des oeuvres d'art en calcaire. Ainsi, les monuments calcaires peuvent beneficier aujourd'hui d'un lifting bacterien qui, en quelque sorte recree les modalites de formation de la pierre. La troisieme partie est tournee vers la science fondamentale et se nourrit des concepts et des images obtenues au laboratoire. Le premier chapitre fait le point sur les connaissances actuelles en ce qui concerne la carbonatogenese bacterienne et remet en cause les idees recues sur la sedimentation et la diagenese des series carbonatees. Le deuxieme chapitre est consacre a l'etude d'une concretion excentrique recoltee pour l'edification de la souchotheque du laboratoire. Les micro-organismes semblent bien etre responsables de la croissance et de l'excentricite de cet objet. La conclusion reprend les grandes lignes de l'ouvrage mais surtout propose quelques questions qu'auront a resoudre bientot ceux que passionnent et qui pratiquent la microbiogeologie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL., 168 P.
  • Annexes : 94 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96 NANT 2115
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96 NANT 2115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.