Fermentation de l'amidon resistant etude chez un modele animal de l'homme : le porc

par Lucile Martin-Dumont

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. CHAMP.

Soutenue en 1996

à Nantes .


  • Résumé

    Les amidons resistant a la digestion dans l'intestin grele constituent une source de fibres alimentaires interessante. Ces amidons sont connus pour fermenter avec un profil riche en n-butyrate, acide gras a courte chaine (agcc) implique dans la prevention et le traitement de nombreuses affections coliques. Par ailleurs, leur origine botanique et les modifications technologiques qu'ils peuvent subir semblent avoir une influence sur leur vitesse et leur site de fermentation. L'etude de l'evolution digestive et fermentaire des amidons resistants in situ s'averant difficile chez l'homme, le recours a un modele animal s'impose. Apres une etude preliminaire in vitro, nous avons etudie, chez le porc, le devenir digestif de trois substrats riches en amidon resistant: l'amidon de pomme de terre crue (apo), l'amidon de mais riche en amylose (hylon 7-ara) et l'amidon de mais riche en amylose, extrude et retrograde (hylon 7 retrograde - arra). Bien que, in vitro, on ait observe une production totale d'agcc identique pour les trois substrats, il s'etablit in vivo une hierarchie croissante de apo a arra en passant par ara. Dans tous les cas, apo se revele le plus producteur de n-butyrate. Cependant cet agcc, lorsqu'il est issu de apo, semble moins absorbe par la muqueuse digestive. Son utilisation dependrait donc non seulement des quantites produites mais egalement des interactions que le substrat per se peut avoir avec son environnement (bacteries, mucus et autres substances endogenes). Ces resultats montrent les divergences existant entre les resultats in vitro et in vivo, et la production de n-butyrate ainsi que son utilisation reelle par la muqueuse colique. Seules, des etudes in situ permettent d'apprecier le devenir digestif et fermentaires des amidons resistants. Celles-ci sont impossibles a realiser directement chez l'homme et les connaissances actuelles ne peuvent reposer que sur des extrapolations inter-specifiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 149 P.
  • Annexes : 207 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96 NANT 2069
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96 NANT 2069
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.