Optimisation de la production en masse d'haslea ostrearia simonsen sur une eau souterraine salee : importance de la souche et des conditions de culture ; comparaison avec skeletonema costatum (grev.) cleve

par ISABELLE ROUILLARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J.-M. Robert.

Soutenue en 1996

à Nantes .


  • Résumé

    Cette etude traite dans un premier temps, des fluctuations de la qualite d'une eau souterraine salee de l'ile de noirmoutier, propice au developpement d'haslea ostrearia, diatomee responsable du verdissement des huitres. La composition physico-chimique et en consequence, la fertilite potentielle de cette eau pour l'algue, varie aussi bien a long terme, a l'echelle d'une annee, qu'a court terme, au cours d'un cycle de maree. Afin de s'affranchir de ce phenomene de variations souvent aleatoires, l'optimisation de la culture de cette microalgue sur cette meme eau a ete realisee par la methode des enrichissements differentiels, a partir de nutriments majeurs et d'oligo-elements. L'amelioration de la qualite nutritive de ce milieu par apport d'azote nitrique et de vitamines a permis la production en masse de cette espece en conditions naturelles, sous serre de type horticole ; elle a en outre conduit a l'obtention d'une pate d'algues recoltees par centrifugation en systeme semi-continu. La concentration d'une grande biomasse de cette diatomee, qu'elle soit destinee a l'aquiculture ou a l'extraction de substances a forte valeur ajoutee, necessite de choisir les souches, dont les longueurs cellulaires sont comprises entre 70 et 85 m de longueur, tailles les plus aptes a favoriser l'optimisation d'un maximum de parametres biochimiques. De plus, il a ete montre qu'entre 40 et 50 m, les cellules se situent dans une zone critique, au-dessous de laquelle, ces parametres varient de facon aleatoire, refletant un metabolisme algal perturbe: c'est le seuil biologique au-dessous duquel l'auxosporulation ne peut plus etre realisee. En dehors de ces caracteristiques morphologiques liees au cycle biologique, des modifications des caracteristiques physico-chimiques du milieu ou des changements de conditions d'incubation, agissent egalement sur la biomasse maximale produite ainsi que sur la nature et les concentrations de composes synthetises par l'algue. L'exemple de skeletonema costatum, cultive sur deux types d'eaux souterraines salees, a permis de mettre en evidence l'incidence de ces facteurs exterieurs sur sa composition biochimique, en particulier sur les concentrations en acides gras. Une comparaison a ete effectuee avec les resultats obtenus pour h. Ostrearia, pour des cultures realisees dans des conditions identiques et lorsque cette derniere est produite en conditions optimales de croissance. Ce travail indique les etapes necessaires a la production en masse d'haslea ostrearia sur un type d'eau donne avec des limites liees aux cultures en milieu non renouvele et aux conditions environnementales. Il montre egalement la possibilite chez les microalgues d'orienter la synthese de composes dont la nature et la quantite varient en fonction des conditions de culture


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 248 P.
  • Annexes : 352 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96 NANT 2052
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96 NANT 2052
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.