La chimere embryonnaire nerveuse souris poulet : un nouveau moyen d'analyse du developpement de la moelle epiniere et de ses derives

par PHILIPPE HALGAND

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. FONTAINE PERUS.

Soutenue en 1996

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude des mecanismes qui determinent et regulent le developpement du systeme nerveux constitue une question importante en neurobiologie du developpement. S'il est facile d'envisager cette etude chez l'embryon de poulet en raison de sa tres grande accessibilite, il n'en est pas de meme pour le ftus de mammiferes en raison de son implantation in utero. On peut contourner cette difficulte grace a une technique recemment mise au point par notre equipe, qui consiste a pratiquer des xenogreffes de tissus ftaux de souris chez l'embryon d'oiseau. La construction des chimeres embryonnaires souris poulet est largement facilitee par l'existence de differences entre les noyaux de cellules de ces deux especes, ce qui permet de les identifier qu'elle que soit la duree de l'association. Grace a la transplantation de tubes neuraux de ftus de souris (isoles a 9 jours) chez l'embryon de poulet (greffe a 2 jours), nous avons pu rendre accessible a tout moment l'analyse du developpement du tube neural et de la destinee de ses derives. Nous montrons que dans le tube greffe les differents constituants de la moelle epiniere se mettent en place. La zone ventrale du tube est a l'origine des axones moteurs. Les cretes qui lui sont associees participent a la formation des ganglions sensoriels et sympathiques, du plexus aortique et de la glande surrenale lorsque la greffe est pratiquee au niveau troncal. Implantees au niveau rhombencephalique, les cellules derivees des cretes de souris s'integrent aux ganglions proximal et distal des nerfs craniens ix et x, au ganglion cervical superieur, au glomus carotidien. Nous demontrons ainsi que le tube neural et les cretes de souris peuvent se developper in vivo chez l'embryon de poulet. Une question importante en biologie du developpement concerne les mecanismes qui determinent l'etablissement de l'innervation neuromusculaire. Sachant que le mode de formation des jonctions neuromusculaires varie entre le poulet et la souris, il nous a semble interes sant de les analyser dans le cas d'associations heterospecifiques. Nous avons utilise l'a-bungarotoxine liee a la rhodamine et un anticorps antiacetylcholinesterase pour la mise en evidence des recepteurs cholinergiques, l'anticorps antineurofilament (sous-unite 68 kda) et sv2 pour la caracterisation des axones et leur terminaison. Nous avons observe que les racines ventrales motrices quittent le tube de souris et evoluent en direction des ebauches musculaires qu'elles contactent. Les fibres musculaires du poulet qui sont contactees par les axones de souris conservent une chronologie d'apparition des recepteurs conforme a celle de l'hote. Nous avons realise des transplantations in ovo de tubes neuraux provenant de ftus deletes pour le gene de la tenascine. Cette procedure s'est averee particulierement interessante car elle permet d'analyser au cours du developpement les effets de la modification genomique. Chez les mutants, les sites d'expression du gene lacz illustrent tres precisement ceux du gene delete. Sachant que les cellules de schwann localisees le long des axones, sont responsables de l'accumulation de la proteine, l'activite b-galactosidase du gene lacz nous a permis de suivre les trajets axonaux. Nous avons constate qu'au cours du developpement, aucune perturbation majeure liee a la deletion ne semble exister. La creation d'outils permettant de suivre a tout moment le devenir des cellules chez l'embryon constitue souvent une etape importante en biologie du developpement. La chimere nerveuse souris poulet repond a cette demande puisque nous montrons que toutes les cellules de souris greffees in ovo se developpent. Une originalite du systeme consiste a utiliser des ftus provenant de souris transgeniques obtenues apres deletion ou recombinaison homologue. La combinaison des techniques d'embryologie experimentale et de genetique peut permettre d'aborder l'etude de nombreux mecanismes du developpement jusqu'alors inaccessible chez le mammifere


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL.,126 P., 33 P.
  • Annexes : 203 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.