Recherche de marqueurs phenoliques du pin sylvestre (pinus sylvestris l. ) associes a la resistance a un insecte defoliateur (diprion pini l. ) et a un champignon pathogene (melampsora pinitorqua rostr. )

par CHRISTINE QUENCEZ

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. DIZENGREMEL.

Soutenue en 1996

à Nancy 1 .


  • Résumé

    L'analyse comparative par hplc de la composition phenolique des aiguilles, du liber et des pousses en cours d'elongation a ete effectuee sur 15 clones de la population haguenau (france) et sur 16 clones de la population taborz (pologne). Cette etude montre clairement qu'il existe au sein d'un meme clone, une importante variabilite de la presence/absence des phenols entre les aiguilles et le liber. En outre la majorite des composes phenoliques presente une variabilite quantitative significative a la fois au niveau clonal et tissulaire. La variabilite pour la sensibilite a la rouille courbeuse (melampsora pinitorqua rostr. ) et les liens entre la sensibilite, la croissance et la phenologie ont ete etudies sur un plan de croisement demi-diallele 6x6 intrapopulation taborz. Cette etude a clairement mis en evidence une variabilite genetique a l'interieur de la population polonaise taborz pour les caracteres de sensibilite a la rouille courbeuse, de phenologie et de croissance. Cette variabilite s'explique essentiellement par des effets d'agc pour l'ensemble des caracteres etudies. Bien que les phenols constituent de bons candidats pour l'etude des mecanismes de defense des arbres, l'ensemble des resultats tend a demontrer que la composition phenolique constitutive n'est pas un bon indicateur du potentiel de defense de l'arbre. L'etude des variations de la composition phenolique en reactionnel s'avere donc necessaire pour la comprehension des mecanismes de resistance a la rouille courbeuse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 45 P.
  • Annexes : 81 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.