Synthèse de dérivés ferrocéniques silylés par hydrosilylation catalytique et approche de la métallation sélective du ferrocène

par Antonella Silvestri

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Paul Caubère.

Soutenue en 1996

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Dans une première partie il est montré que l'hydrosilylation du vinylferrocène par des dihydrogénosiloxanes et le-greffage sélectif du polybutadiène hydroxytéléchélique peuvent être réalisés à l'aide d'un catalyseur au platine supporté. La préparation de ce nouveau catalyseur a mis en évidence un effet de solvant et de température de dépôt, directement lié à l'activité du catalyseur. Par ailleurs, ce catalyseur, noté AI/Pt, est aussi sélectif que l'acide hexachloroplatinique mais plus efficace lors des applications ciblées puisqu 'il est totalement recyclable. La seconde partie de ce travail décrit une étude à caractère fondamentale concernant la métallation sélective du ferrocène par de nouveaux systèmes basiques complexes associant le n-butyllithium et un activant de type aminoalcoolate.

  • Titre traduit

    Syntheses of silylated ferrocenic compounds by hydrosilylation ; selective metallation of ferrocene


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 p.)
  • Annexes : 121 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.