Le parfum de patrick suskind, lecture plurielle d'un best-seller

par GISELE BESTER GUILLAUME

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Maurice Godé.

Soutenue en 1996

à Montpellier 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A une epoque marquee par le silence olfactif de l'environnement et du vocabulaire, un auteur allemand pratiquement inconnu jusque-la, patrick suskind, publie un roman axe sur les odeurs, qui devient un best-seller mondial : das parfum. Notre etude essaie d'expliquer les raisons d'un tel succes en analysant cette oeuvre sous tous ses aspects. C'est ainsi qu'apparaissent, en filigrane de l'evocation des puanteurs et effluves delicats, un passe revisite sans innocence, une riche intertextualite qui permet a chacun de retrouver dans l'univers fictionnel d'un personnage hors du commun des elements connus par ailleurs, et dont nous relevons les ramifications et implications. La narration, qui renoue avec l'intrigue, engage le lecteur sur une voie ludique ou ecriture et lecture participent du meme acte de creation. Loin du messianisme des avant-gardes comme du nombrilisme de la nouvelle subjectivite, ce recit de 1985 s'inscrit dans la mouvance post-moderne. La distance qu'il instaure par rapport au discours moderne sur la desodorisation n'est que la face apparente des reserves qu'il emet sur le fondement idealiste de la societe heritee des lumieres.


  • Résumé

    In an age when both our environment and our word stock are tightlipped about smells, a hitherto practically unknown german author, patrick suskind, brings out a novel given over to odours and it turns into a worldwide best-seller - perfume. By analysing this work in all its features, our study attempts to account for the reasons for such a success. In this way, from underneath the foul smells and redolent secretions conjured up, we bring to the fore a less than innocently revisited past, and a rich intertextuality through which, in the fictional world of a larger than life character, any reader may recover elements familiar from elsewhere whose ramifications and implications we take up. The narrative, which resorts to a plot, sets the reader on a path of amusement where writing and reading share in the selfsame creative act. As far removed from progressives' messianism as it is from the new subjectivists' navel-gazing, this 1985 account occupies a place in the post-modern movement. Its way of distancing itself from modern treatises on deodorization is nothing more than a cover for the voicing of reservations about society's idealistic foundations as bequeathed by the enlightenment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.