Le mythe de la Kahéna dans la littérature française et ses métamorphoses

par Noureddine Sabri

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Jeanne-Marie Clerc.

Soutenue en 1996

à Montpellier 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le personnage littéraire de la Kahéna doit beaucoup au personnage historique. Rarement et sommairement évoquée par les historiens arabes médiévaux, c'est au dix-neuvième siècle que la reine berbère se trouve d'un coup ramenée au premier rang d'un épisode dans lequel elle n'est pas censée avoir joué un rôle important, dans la perspective arabe de l'écriture historique de la conquête de l'Afrique du nord. Après l'indépendance des pays du Maghreb, la Kahéna, comme d'ailleurs l'histoire maghrébine de manière générale, connait à la fois une certaine nationalisation et une certaine universalisation, dans la mesure ou l'écriture colonialiste de l'histoire ancienne maghrébine est dénoncée, alors que d'autres historiens commencent à s'intéresser au personnage à l'extérieur du Maghreb. C'est par cette investigation historique que l'étude du mythe littéraire de la Kahéna devait commencer, d'autant que, le passage de l'écriture historique à l'écriture littéraire se fait à la fin du siècle dernier par des auteurs français qui ont intégré les motifs historiques à l'écriture dramatique, poétique et romanesque du destin de la Kahéna. Mythe historico-héroïque, la Kahéna commence tout d'abord par être utilisée comme un personnage prétexte, ce qui intéresse les écrivains colonialiste étant avant tout le contexte historique dans lequel elle a accompli sa geste et qui fait d'elle un personnage éminemment symbolique. La Jeanne d'Arc africaine a en effet essayé de repousser l'étranger, l'arabe. Les écrivains juifs de cette période, tout en revendiquant la judeïté du personnage, par ailleurs jamais entièrement prouvée par les historiens, adhérent à l'idéologie colonialiste. Ce qui donne une écriture idéologiquement uniforme du mythe de la Kahéna pendant la période coloniale

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (558 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 96.MON-43
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.