Philosophie de la puissance et determination de l'homme chez spinoza et chez nietzsche

par FREDERIKA SPINDLER

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de HUGUETTE COURTES.

Soutenue en 1996

à Montpellier 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La these a pour but d'examiner la nature de la puissance de l'humain au sein de la pensee de l'immanence dans les philosophies de spinoza et de nietzsche. Le rapprochement de la pensee spinoziste et de la pensee nietzscheenne s'effectue a travers l'examen des concepts de conatus et de volonte de puissance, la transmutation des valeurs morales, le refus de la transcendance et l'antifinalisme, l'amor intellectualis dei et l'amor fati. Ici s'articulent les liens et les divergences de deux pensees pour former une destinee humaine animee d'un meme souci : l'etablissement de la puissance humaine au sein d'une existence doublement determinee (determination interieure de l'homme en tant qu'il est concu comme l'expression d'une variation d'intensite singuliere de la puissance immanente a la nature, et determination exterieure dans la coexistence necessaire au sein de la nature). Il s'agit de montrer comment, chez spinoza comme chez nietzsche, cette double determination, au depart d'apparence fatidique, contient en realite toutes les conditions de liberation et d'epanouissement de l'homme.

  • Titre traduit

    Power and determination of man in spinoza's and nietzsche's philosophies


  • Résumé

    The thesis aims to examine the nature of the power of man within the thought of immanence in the philosophie of spinoza and nietzsche. These two systems are brought together through an examination of the concepts of conatus and will to power, the transmutation of moral values, the rejection of transcendence, antifinalism, amor intellectualis dei and amor fati. The connexions and the divergencies of two philosophies are here articulated to form a human destiny animated by a single concern : the establishment of human power within a doubly determined existence (internal determination of man concieved as an expression of a singular variation in intensity of the immanent power of nature, and external determination in the necessary coexistence within nature). We aim to show how, for spinoza as well as for nietzsche, this double determination, although at first sight negative, contains in fact all the conditions necessary to man's liberation and self-realisation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.