Localisation faible et autres effets quantiques dans la magnétorésistivité de systèmes bidimensionnels à base de semiconducteurs III-V

par Adam Zduniak

Thèse de doctorat en Milieux denses et matériaux

Sous la direction de KNAP WOJCIECH.

Soutenue en 1996

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans ce memoire sont presentees les resultats de mesures de magnetoresistance obtenus dans une large gamme des champs magnetiques (0. 1gs-60kgs). Ces mesures ont ete effectuees sur des puits quantiques pseudomorphiques algaas/ingaas/gaas. On a effecute l'analyse des effets suivantes: oscillations de shubnikov de haas, faible localisation et antilocalisation. Les mesures de magnetoresistance dans le domaine des champs magnetiques intermediaires ont confirme l'existence, prevue theoriquement, du comportement universel de la correction quantique a la magnetoresistance. Sur la base du caractere universel on presente une nouvelle methode pour determiner la valeur absolue de la correction a champ magnetique nul. L'analyse de l'effet d'antilocalisation permet une estimation de l'influence des differentes sources de diffusion de spin en fonction de la concentration du gaz 2d

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [8], 111 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 96.MON-260
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.