Etude capacitive de la quantification en niveaux de Landau dans une hétérostructure GaAs/GaAlAs : Effet de la polarisation

par Michel Alain Garcia

Thèse de doctorat en Milieux denses et matériaux

Sous la direction de G. Bastide.

Soutenue en 1996

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail porte sur l'etude d'un systeme bidimensionnel, resultant du fort confinement des electrons a l'interface d'une heterojonction gaas/gaalas. Sous l'influence d'un champ magnetique, parallele a l'axe de croissance de la structure, il y a quantification totale de gaz 2d, conduisant a la formation de niveaux de landau. Experimentalement, ceci se traduit par des oscillations de magnetocapacite. Ces mesures de capacite permettent d'avoir acces a la population totale du puits et meme a la densite d'etats. Une augmentation de la tension de polarisation appliquee a la structure entraine un accroissement de la densite d'electrons dans le puits. Pour les valeurs negatives, un second systeme d'oscillations est observe. Les considerations experimentales, associees a une modelisation du profil de potentiel en fonction de la polarisation, permettent de montrer que ce systeme n'est pas du au remplissage d'un second niveau du puits, mais a une seconde zone de confinement situee dans le gaalas

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 129 f.
  • Annexes : Bibliogr.: f. 122-116

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 96.MON-252
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.