Etude de la limite archéen-protérozoi͏̈que et des minéralisations Au,+U associées : exemples des régions de Jacobina (Etat de Bahia, Brésil) et de Carajas (Etat de Para, Brésil)

par Rémy Mougeot

Thèse de doctorat en Physique et chimie de la Terre

Sous la direction de J.-R. LANCELOT.

Soutenue en 1996

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    1/ le craton de sao francisco presente le bloc de gaviao compose par un ensemble de formations crustales dont les protolithes sont dates entre 3. 45 - 3. 35 ga et le complexe de jequie (2. 8 - 2. 6 ga). La construction de la ceinture transamazonienne resulte de la convergence e-w de ces deux ensembles crustaux a 2. 1 - 2. 08 ga. Dans ce contexte le bassin de jacobina est developpe dans une flexure lithospherique, dans laquelle les sediments sont impliques dans des stades successifs de demantelement caracterisant les foreland basins. La fin de la progradation de la deformation vers l'ouest est marque par le refroidissement thermique des formations du bloc de gaviao et par la mise en place de granites a 1. 91 ga. L'etude de mineraux hydrothermaux (rutiles) met en evidence que les zones les plus mineralisees sont celles qui presentent la marque thermique de l'evenement paleoproterozoique (>. 04 ga) la plus nette. Une origine essentiellement epigenetique paleoproterozoique est proposee pour cette mineralisation, malgre la participation d'une composante heritee archeenne dans les sulfures (galenes) de la mineralisation. 2/ le craton amazonien de la region de carajas presente un ensemble crustal developpe entre 3. 1 - 2. 85 ga, sur lequel reposent les formations volcanosedimentaires de parauapebas et carajas (2. 85 - 2. 76 ga) et les formations detritiques de aguas claras (2. 78-2. 71 ga). Un ensemble de granites anorogeniques issus d'un recyclage crustal important sont mis en place a 1. 88 ga. Les mineralisations au, u, cu, etc, qui ont ete etudiees demontrent d'une histoire polyphasee et presentent des mineralisations primaires archeennes (c. A. 2. 8 ga) (rares), ainsi qu'un processus majeur de remobilisation lors du paleoproterozoique (2. 06-1. 88 ga) dans un domaine crustal (mu#2=10. 29) ou mantellique (mu#2=7. 8). Par ailleurs ce travail montre l'intervention insoupconnee d'une phase de remobilisation, lors d'un evenement recent compris entre 600 et 0 ma. Dans le cas particulier de la mineralisation disseminee dans la formation sedimentaire detritique de aguas claras, aucune evidence isotopique ne permet de suggerer la participation d'un stock metallique ancien dans la composante sedimentaire ; aussi une origine epigenetique paleoproterozoique est avancee

  • Titre traduit

    Study of the archean proterozoic limit and of associated au, u mineralizations. Exemples for the jacobina province (bahia state, brazil) and for the carajas province (para state, brazil)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 309 p. [dont 1 dépl.]
  • Annexes : Bibliogr.: p. 224-251

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 96.MON-131
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.