Rôle endrocrine et paracrine de la vasopressine dans la physiologie de la glande surrénale

par Eric Grazzini

Thèse de doctorat en Biochimie. Biologie moléculaire

Sous la direction de G. Guillon.

Soutenue en 1996

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La vasopressine (avp) est une neurohormone qui transmet des informations a travers l'organisme par l'intermediaire de recepteurs couples a des proteines g. L'avp regule la secretion de steroides de la glande surrenale des mammiferes. Au cours de cette etude, nous nous sommes interesses a la voie privilegiee (paracrine ou endocrine) par laquelle l'avp peut exercer ses effets sur la glande surrenale. Nous montrons que l'avp est secretee par la zone medullaire de la glande et que ces secretions ont la possibilite d'activer des recepteurs de sous-type v1a presents dans le cortex, ou des recepteurs de sous-type v1b presents dans la medulla. L'activation de ces deux sous-types de recepteurs induit une augmentation de la concentration en calcium intracellulaire a l'origine d'une secretion de catecholamines par la zone medullaire et d'une secretion de steroides par la zone corticale. L'existence au niveau des cellules du cortex de recepteurs a diverses hormones steroidogeniques nous a permis de montrer qu'il existe des regulations reciproques: ainsi, une stimulation par l'acth inhibe completement la reponse calcique induite par l'avp ou l'angiotensine ii

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [100 f.] Pagination multiple
  • Annexes : Bibliogr.: f. 80-99

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 96.MON-58
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.