Dégradation des protéines cellulaires et virales FOS et JUN par les calpai͏̈nes. Effets des oncogènes c-fos et v-fosFBR dans les cellules stromales de moelle osseuse

par Ann-Muriel Steff

Thèse de doctorat en Biochimie. Biologie moléculaire

Sous la direction de M. PIECHACZYK.

Soutenue en 1996

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'etude comparative de la degradation de la proteine cellulaire c-fos et de son homologue viral v-fosfbr par les calpaines a montre que la forme virale etait plus resistante a ces proteases. Cette resistance vis a vis de la degradation pourrait contribuer au pouvoir tumorigenique accru de la forme virale. Par ailleurs, l'expression des genes c-fos et v-fosfbr dans les cellules stomales d'une culture a long terme permet d'immortaliser ces cellules. Par contre, l'expression de ces deux genes dans la lignee stromale murine s17 induit la production d'un inhibiteur de la myelopoiese dans ces cellules

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 169 f
  • Annexes : Notes bibliogr. - Bibliogr. f. 142-161. - Liste des publ. de l'auteur f. 6

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 96.MON-21
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.