Applications de la scanographie a rx et de l'imagerie virtuelle en paléontologie humaine

par Marc Braun

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jean-Jacques Hublin.

Le président du jury était Yves Coppens.

Le jury était composé de Jean-Jacques Hublin, Jacques Roland, Pierre Bouchet.

Les rapporteurs étaient Johann Friedrich Spoor, Jean-Laurent Mallet.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail illustre les possibilités actuelles de l'imagerie moderne en paléontologie humaine. Le chapitre I est consacré aux bases fondamentales de l'interaction des rd avec la matière osseuse fossile. La méthodologie est décrite et discutée ainsi que la conduite pratique d'un examen scénographique d'un spécimen. Le chapitre II traite des principes généraux d'élaboration de l'image virtuelle en trois dimensions, de ses avantages et des limites. Les difficultés pratiques (en particulier liées au seuillage) sont présentées, illustrées et argumentées. Le chapitre III illustre une application de manipulations virtuelles de pièces provenant de deux spécimens du pléistocène moyen d’Afrique du nord (sale et thomas) en réalisant une chimère par remontage, création de pièces par symétrie et réduction proportionnelle de fragments. Le chapitre iv traite d'autres utilisations des outils informatiques: au paragraphe 1, la craniométrie réalisée sur l'écran offre des résultats reproductibles et fiables avec des écarts de mesures conformes aux variations en craniométrie classique, retrouves dans la littérature ; le paragraphe 2 illustre la facilite, la fiabilité et la reproductibilité des mesures d'épaisseur de la paroi osseuse du crane sur les coupes scénographiques ; des spécimens néandertaliens sont ainsi compares aux populations modernes ; le paragraphe 3 résume la morphologie caractéristique du labyrinthe des néandertaliens telle qu'elle peut être appréciée en scanographie et montre une asymétrie de position du canal semi-circulaire latéral relativement au canal postérieur, comparativement aux formes modernes ; enfin, l'ultime paragraphe traite de l'extraction virtuelle de la matrice de remplissage (appliquée au crane de Steinheil), des problèmes de seuillage et de contour âge manuel. Le chapitre v est consacré au crane de Steinheil, crane du pléistocène moyen de Bade-Wurtemberg, depuis la mise en évidence de la déformation générale du crane jusqu'aux multiples altérations régionales, affectant l'écaille frontale et la glabelle, les régions infra-orbitaire, ptérygote-maxillaire et palatine. La moitie gauche du crane n'est pas retenue pour le remontage. Cette quantification systématique sert de base a un découpage virtuel puis a un remontage des pièces de l'hémicrânie droit ; les différents segments sont ensuite fusionnes par création de surface triangulées. La torsion générale du plan médian est enfin compensée et une hémicrânie symétrique gauche, est créé par symétrie offrant un crane au prognathisme retrouve, a la base élargie et au palais horizontal, spécimen plus conforme aux données stratigraphiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (213, 283 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 200-213

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1996 -- 18 - 1
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1996 -- 18 - 2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.