Cinétique, croissance, production et composition biochimique de deux bivalves mytilides, perna perna (l. ) et mytilus galloprovincialis (lmk) du littoral algérois

par Yamina Madiha Abada-Boudjema

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Claude Dauvin.

Le président du jury était Dominique Doumenc.

Le jury était composé de Jean-Claude Dauvin, Pierre Lubet.

Les rapporteurs étaient Marcel Le Pennec, Henri Massé.


  • Résumé

    Un suivi régulier (fin 1984 a juillet 1989) de deux populations de moules vivant en syntopie, mytilus galloprovincialis et perna perna a été mené dans deux moulières naturelles Bordj El Kiffan et Boudouaou situées a l'est d'Alger. Chez les deux espèces, l'accumulation des réserves glucidiques, lipidiques et protéiniques se produit principalement au mois d'avril et en été. Seuls les recrutements printano-estivaux d'avril a juillet contribuent au renouvellement des populations. Celles-ci sont principalement caracterisées par une courte longévite et une faible taille. P. Perna atteint a peine 24 mois et M. Galloprovincialis 28 mois. La taille maximale ne dépasse pas 75 mm chez la première et 49 mm chez la seconde. En outre, P. Perna montre une stratégie de croissance différente caracterisée par un arrêt hivernal du fait sans doute que les côtes d'Afrique du nord constituent la limite septentrionale de son aire de répartition. Chez M. Galloprovincialis pour laquelle, les basses températures du sud de la Méditerranée, ne constitue pas un facteur limitant, la croissance est plus régulière. Des densités maximales pouvant dépasser 10000 ind. M-2 sont observées chez les deux espèces. Les productions les plus importantes sont fournies par les individus âgés de plus de un an. La productivité de ces deux espèces est supérieure a 2. A Bordj El Kiffan, M. Galloprovincialis reste l'espèce dominante avec en moyenne des densités 50 fois et des productions 3 fois plus élevées que celles de P. Perna. A Boudouaou en revanche jusqu'en 1988, les abondances et les productions de P. Perna sont 2 et 4 fois plus élevées que celles de M. Galloprovincialis. Elles finissent par décroître principalement du fait des récoltes anarchiques et des travaux d'aménagement du littoral pendant que la population de M. Galloprovincialis est en voie de reconstitution du fait de ses plus petites tailles et de sa plus grande résistance aux perturbations anthropiques de l'environnement.

  • Titre traduit

    Dynamics, growth, production and biochemical composition of two bivalves mytilides, perna perna (l. ) and mytilus galloprovincialis (lmk) from the algerian coast


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (243 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-233

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : R-219
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1996 -- 08
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.