Métal et carbone dans les chondrites ordinaires primitives : implications pour la physico-chimie du système solaire ancien

par Smaïl Mostefaoui

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Claude Perron.

Le président du jury était Jacques Fabries.

Le jury était composé de Jean-Pierre Bibring, Jean-Claude Doukhan, Paul Pellas, Claude Perron.

Les rapporteurs étaient Ahmed El Goresy, Gérard Manhes.


  • Résumé

    Ce travail constitue une contribution à l'étude de la phase métallique de fer-nickel dans les météorites chondritiques les plus primitives pour préciser les conditions physiques et chimiques régnant au début de la formation du système solaire. C'est en partie la vérification de l'hypothèse d'incorporation des éléments CR, P, et si dans le métal au moment de la formation des chondres, par l'étude détaillée du métal dans la chondrite primitive de bishunpur. La mise en évidence pour la première fois d'abondantes inclusions de graphite dans le métal de bishunpur nous a oriente vers l'étude de cette phase en utilisant les techniques appropriées. Cette étude montre que: l’essentiel du métal dans les chondrites primitives est probablement passe par les processus de haute température de la formation des chondres. Au cours de ces évènements CR, P, et si ont pu être réduits et introduits dans le métal. Le graphite est probablement le reste de matière carbonée, oxyde au moment de la formation des chondres. La recondensation des matériaux évaporés pendant la fusion des chondres peut expliquer la présence surprenante de na dans le métal sous forme d'inclusions de maricite, un minéral observe pour la première fois dans une chondrite. Pendant le métamorphisme, l'élévation de température a permis à CR, P, et si déjà présents dans le métal de précipiter sous forme d'inclusions oxydées de chromite, phosphate et silice. Les différences de morphologie, de cristallinite, et de composition isotopique du graphite dans bishunpur indiquent l'existence de différents réservoirs de carbone dans le système solaire ancien. L'enrichissement en azote quinze et en d du graphite dans les veines de choc dans la chondrite de khohar est la première identification d'une phase porteuse d'anomalie isotopique d'azote, et de son association à un choc

  • Titre traduit

    Metal and carbon in primitive ordinary chondrites: implications for the physical-chemical conditions in the early solar system


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (154 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.149-154

Où se trouve cette thèse ?