L'évaluation et la gestion des swaps de taux

par Riadh Ghenima

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de François Quittard-Pinon.

Soutenue en 1996

à Lyon 3 .


  • Résumé

    La présente étude traite du marché des swaps. Nous nous sommes intéressés à ce marché en présentant une analyse économique des marchés internationaux des swaps et en présentant les aspects théoriques et empiriques de l'évaluation de ce produit dérivé afin de chercher le degré d'adéquation entre la théorie et la réalité des amrchés. Nous présentons une étude statistique des caractéristiques des marchés internationaux des swaps. Ce marché a connu une croissance importante de son encours. Le marché américain est le premier malgré son repli au profit d'autres devises. La conclusion d'un contrat swap engendre un transfert de risque qui constitue à coté de la création d'actifs synthétiques, de l'arbitrage fiscal, les explications théoriques de cette croissance. Nous abordons le problème de l'évaluation de ce produit dérivé sous ses aspects théoriques et empiriques. Les solutions explicites sont obtenues en suivant un raisonnement d'arbitrage. Nous proposons une étude empirique (analyse en composantes principales et recherche du degré d'adéquation des modèles théoriques d'évaluation à la réalité des marchés) des swaps standards sur le marché français et américain. Nous pouvons dire que l'introduction du risque de contrepartie d'une manière explicite dans les modèles d'évaluation et l'utilisation de modèles de taux à deux facteurs améliorerait les résultats et nous rapprocherait de la réalité des marchés.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 318 f.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.