Regards de doubles : de l'autre coté de la connaissance de soi : vers une anthropologie négative

par Pascal Bene

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de François Chirpaz.

Soutenue en 1996

à Lyon 3 .


  • Résumé

    La lisibilité de l'homme par lui-même exprimé dans l'impératif du "connais-toi toi-même" qui est l'un des fondements de l'histoire de la philosophie et dont la psychanalyse est un aboutissement radical, se double pourtant d'une mise en garde que le mythe grec, et la littérature qui lui est postérieure, n'ont laissé de mettre en forme. Certaines figures de doubles - particulièrement celles où le thème de la connaissance et du regard ont une place importante - révèle que la "koré" dont il est question dans le "Premier Alcibiade" est mortelle. Lorsque la connaissance de soi est synonyme de destruction, l'anthropologie philosophique voit nié ce qui induit son intention. De là, l'histoire d'une "anthropologie négative" reste à tracer. Si c'est par le thème de l'altérité que cette anthropologie négative risque d'être niée, il est encore possible de la voir s'affirmer lorsque, divins ou monstrueux, les regards continuent de tuer ou de réifier : du regard identique à sa source miroitante, au regard du radicalement autre, le danger peut être le même.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 p.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.