Nietzsche et la question du divin

par Elisabeth Ponsot

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de François Chirpaz.

Soutenue en 1996

à Lyon 3 .


  • Résumé

    L'histoire du divin chez Nietzsche est une suite éternelle de moments dionysiaques et de moments apolliniens. Il y a une possibilité artistique, où n'essayant pas d'améliorer le monde, on en crée un autre. C'est ce que sera la métaphysique de l'artiste, la métaphysique de la tragédie qui constitue la première approche du divin chez Nietzsche et dont la formule finale se récapitulera dans la forme du cercle. Au travers de l'Eternel Retour, Nietzsche expose une sorte de divinisation imparfaite de la totalité, affirmant que le chaos du tout n'est pas incompatible avec la divinité, à condition de ne pas la confondre avec le Dieu moral, mais de la considérer comme un Dieu épars. Ainsi, il s'agit d'en venir à l'afirmation dionysiaque de l'univers.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 p.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliiogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.