Perspective fonctionnelle en linguistique comparée des langues bantu : correspondance phonologique, lexicale et morphosyntaxique entre le kinyarwanda et le kiswahili

par Fidele Mpiranya

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean Haudry.

Soutenue en 1996

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Notre étude est centré sur le kinyarwanda et le kiswahili, deux langues de référence à partir desquelles nous faisons des extrapolations au niveau du bantu en général. Ainsi, nous établissons les règles de correspondance entre le Bantu Commun et chacune des deux langues, et un rapprochement contrastif entre les deux langues. La motivation du changement est recherchée non seulement dans le contact entre les sons et leur positionnement, mais aussi dans la réorganisation des sous-systèmes phonologiques. En morphosyntaxe, nous cherchons d'abord les fonctions, avant de comparer les formes. Concernant les mécanismmes généraux d'évolution, ce travail a permis d'identifier un phénomène d'innovation compensatoire. En phonologie, celle-ci concrne la spirantisation des occlusives dans l'environnement des voyelles du premier degré d'aperture /i/ et /u/. Ainsi, dans certaines langues bantu, il y eu derive de la voyelle /e/ dans le champ de /i/ et de /o/ dans celui de /u/. Ainsi la spirantisation des consonnes avoisinantes est intervenue pour prévenir la confusion phonologique. Sur le plan phonétique, il y eu d'abord la palatalisation devant /i/ et de labialisation devant /u/, suivies éventuellement de phénomènes d'africation, d'assimilation et de désafrication. En morphosyntaxe verbale, l'innovation compensatoire concerne l'introduction d'un segment d'appoint -ra- ou l'allongement du formatif temporel -a- pour éviter la confusion tonale entre paradigmes voisins. Ce travail a illustré d'autres principes généraux d'évolution, comme la grammaticalisation des fonctions verbales par l'incorporation d'items lexicaux, ou encore l'analogie, les mécanismes de dissimilation / assimilation et la lénition des occlusives en position intervocalique.

  • Titre traduit

    A functional view of comparative bantu linguistics : phonetic, lexical and morphosyntactic correspondence between kinyarwanda and kiswahili


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 334 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996LYO31012
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.