Etre formateur, des exigences nouvelles pour un métier nouveau ?

par Richard Sifferlen

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Guy Avanzini.

Soutenue en 1996

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Exercer le métier de formateur impose, aujourd'hui, de maîtriser tout un ensemble de connaissances ou d'attitudes dont les composantes peuvent être classées selon deux registres bien distincts. Le premier, se situant au plan des savoir-faire, se réfère à la compétence didactique stricto sensu. A ce titre, il regroupe divers acquis ou pré-requis indispensables à l'acte éducatif ou formatif. Il s'agit alors de maîtriser les paramètres influant sur la situation de formation et les méthodes, voire les techniques d'enseignement appropriées, de connaitre le milieu économico-politique et la population à former, de percevoir et d'intérioriser la nécessité de l'exemplarité comportementale et celle de l'aptitude à l'autocritique. Le second, quant à lui, repose sur tout un ensemble de fondements subjectifs mais non moins capitaux, intégrés dans le cadre de l'aptitude psychologique. On se situe désormais dans le registre des savoir-être qui se traduisent de manière plus ou moins objective sous la forme de comportements observables. Dans cette perspective, il convient de considérer des notions ou des concepts differenciés comme la vocation, le désintéressement, la détermination ou l'opiniatreté, l'ouverture d'esprit, la gestion de son autorité, l'intégration sociale, la conviction de l'éducabilité et, surtout, la qualité relationnelle. Ceux-là doivent constamment et durablement imprégner chacune des attitudes du formateur. Ce dernier correspond, dans cette optique, à une "compilation" plus ou moins bien équilibrée, de connaissances théoriques ou pratiques, de compétences, d'aptitudes et de capacités qui représenteront les fondements même de son action éducative. De l'harmonie de cette répartition dépendront ultèrieurement son efficacité formative et son investissement dans le processus éducatif.

  • Titre traduit

    Adult teaching : new requirements for a new profession ?


  • Résumé

    Nowadays, in order to practice the teaching profession in a vocational training or continuing education context, it is imperative to master the required knowledge and standpoints of the profession which can be classified into two distinctive groups. The first concerns know how, mainly the didactic skills in their strictest sense, regrouping essential experience and acquired knowledge vital to enable the implementation of the teaching process. This means, to be in full control of the influencing factors and the capacity to apply the appropriate methods and techniques in each teaching situation. Moreover it is vital to be capable of discerning the economical-political and social environment that the group to be taught belongs to, and to show the correct behaviour pattern and self criticism to adopt. The second group is of no lesser importance, it reposes upon a collection of foundations that are of a subjective character concerning the psychological aptitude of the teacher. This is the skills domaine, comprising of the more or less objective manner in which behaviour observation is interpreted. In this context, it is a matter of taking into consideration notions or concepts such as the profession, impartiality, determination or stubborness, open-mindedness, the control of one's authority, social integration, the conviction of learning capabilities, and crucially to be at ease in public relations. All of these qualities should be constantly present in every one of the teacher's attitudes. The last element relates to a more or less well balanced composition of the theoretical and practical knowledge, competence, aptitudes and capacities representing his or her way of teaching. The harmony of this composition will determine the efficiency and personal investment of the teacher in this profession.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (300 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 297-300

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière. Service commun de la documentation. Bibliothèque Chevreul.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.