Caractérisation de la fusion incomplète dans les réactions Ar + KCl à 32,40,52 et 74 Mev-u

par Eric Bisquer

Thèse de doctorat en Sciences. Physique nucléaire

Sous la direction de Albert Demeyer et de Martine Stern-Jacquin.

Soutenue en 1996

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Albert Demeyer, Martine Stern-Jacquin.


  • Résumé

    L'etude des collisions d'ions lourds aux energies intermediaires (10 -> 100 mev/u) a montre, la persistance de mecanismes dits de basse energie, comme la fission, les collisions inelastiques et la fusion incomplete. Le but de cette these est de caracteriser ce dernier mecanisme aux differentes energies. Ce mecanisme est bien connu a basse energie: nous avons formation d'un noyau compose thermalise qui va se desexciter soit par fission symetrique, soit par evaporation de particules. L'evenement detecte sera donc un residu voire deux, associe a des particules essentiellement legeres. Le systeme retenu pour cette analyse etait ar + kcl a differentes energies 32, 40, 52 et 74 mev/u. Ces experiences ont ete realisees a l'aide du multidetecteur indra a ganil (caen). La qualite de detection d'indra nous a permis d'utiliser de nouvelles methodes d'analyse, a l'aide de variables dites globales. Dans un premier temps nous les avons comparees afin de choisir la mieux adaptee a notre etude. Puis nous avons extrait de nos evenements bruts, les evenements de fusion incomplete, ceci aux energies de 32, 40, et 52 mev/u. Il s'est avere que la proportion de ce mecanisme etait tres faible a 52 mev/u voire nulle a 74 mev/u. Nous avons alors regarde les evenements a trois fragments eventuelle signature de la multifragmentation. Nous n'avons pas trouve de multifragmentation instantanee accompagnee d'une energie d'expansion radiale, la desexcitation semble etre uniquement sequentielle. Mais une etude supplementaire sera necessaire pour conclure. D'autre part nous avons realise des simulations bnv, afin de confronter nos resultats experimentaux avec un code, utilisant une resolution semi-classique de l'equation de transport de landau-vlasov. Nous obtenons un bon accord sur la taille du noyau compose forme. En revanche l'energie d'excitation est mal reproduite. Le code tend a surestimer l'energie emmenee par le preequilibre. Le mecanisme de fusion incomplete classique disparait assez rapidement avec l'energie et ne semble pas remplace par une multifragmentation instantanee accompagnee d'une energie d'expansion

  • Titre traduit

    Characterization of incomplete fusion in the reactions ar + kcl at 32,40,52 and 74 mev/u


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (134 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 132-134

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.