Comportement de rétrotransposons (copia, mdg1, gypsy et 412) dans les populations de Drosophila melanogaster et D. Simulans

par Cristina Vieira-Heddi

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Christian Biémont.

Soutenue en 1996

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Christian Biémont.


  • Résumé

    Les elements transposables des genomes, qui sont responsables d'une fraction importante des mutations, participent a la diversite genetique. Il est donc fondamental de comprendre les mecanismes qui regulent leur nombre de copies dans les populations naturelles. Nous avons compare le comportement de 4 retrotransposons, copia, mdgl, 412 et gypsy, pour leur nombre de copies et leur localisation chromosomique, dans plusieurs populations naturelles de d. Simulans et d. Melanogaster. Les elements n'ont pas le meme comportement chez les deux especes ; certain qui sont fixes chez d. Simulans sont tres polymorphes chez d. Melanogaster ; d'autres tels gypsy sont representes par le meme nombre moyen de copies (1 a 2) chez les deux especes ; l'element 412 efin, presente un fort polymorphisme d'insertion, mais avec un nombre moyen de copies 2 fois plus faible chez d. Simulans que chez d. Melanogaster. Le test des modeles de dynamique de ces elements transposables montre que les trois elements, copia, mdgl et 412, suivent un modele faisant intervenir la selection contre les effets deleteres des insertions. Ce resultat permet aussi d'ecarter l'hypothese selon laquelle la taille efficace de d. Simulans, plus grande que celle de d. Melanogaster, suffirait a expliquer la difference du nombre de copies observe. Nous avons mis en evidence que l'element 412 de d. Simulans presente un cline du nombre de copies strictement lie a la variation de la latitude. L'existence de ce cline latitudinal suggere une eventuelle liaison du nombre de copies avec des facteurs de l'environnement qui restent a etre precises. En fait, une diffusion des copies entre populations voisines de drosophile suffit a expliquer la variation observee, ce qui n'exclut pas l'influence de facteurs de l'environnement comme la temperature ou l'humidite relative. L'observation d'une population de d. Simulans possedant un nombre tres eleve de copies de 412 conduit a supposer l'existence d'explosions de transposition qui peuvent avoir lieu dans des populations locales. Le taux de transposition de l'element 412 s'est cependant revele identique dans toutes les populations analysees, dont la population a nombre eleve de copies, suggerant que 412 n'est pas dereprime dans cette population. Par contre, les niveaux de transcription de l'element 412 varient selon la population analysee, indiquant l'existence de mecanismes fins de regulation du nombre de copies au niveau transcriptionnel

  • Titre traduit

    Behavior of retrotransposons (copia, mdgl, gypsy and 412) in drosophila melanogaster and d. Simulans populations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (100 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 89-100

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.