Les échinides miocènes du bassin du Rhône : révision systématique

par Michel Philippe

Thèse de doctorat en Sciences. Paléontologie

Sous la direction de Claude Guérin.

Soutenue en 1996

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Claude Guérin.


  • Résumé

    En dépit de nombreuses publications concernant les échinides des terrains miocènes du bassin du Rhône, aucune révision systématique exhaustive n'avait été entreprise depuis les années 1910-1915. Après un bref historique, l'ensemble de l'echinofaune miocène du bassin du Rhône est passe en revue. La validité de chaque espèce ou sous-espèce est discutée et la révision systématique se fonde sur l'examen d'un important matériel paléontologique: collections anciennes et, en particulier, les spécimens types ou figures de la quasi-totalité des espèces étudiées ainsi que plusieurs milliers de nouveaux échantillons provenant de tous les secteurs paléogéographiques concernes. Jusqu’à ce jour, 38 espèces ou sous-espèces de cidaroides et d'oursins réguliers et 112 espèces ou sous-espèces d'irréguliers avaient été signalées dans les terrains miocènes du bassin du Rhône. La révision systématique valide 24 espèces ou sous-espèces de cidaroides et de réguliers et 51 d'irréguliers, les autres etant soit des synonymes soit des morphotypes ou des stades ontogeniques. Deux nouveaux taxons sont introduits: cyathocidaris avenionensis nerthensis nov. Subsp. , parmi les cidaroides et eupatagus coronalis nov. Nom. Parmi les irréguliers, en remplacement d'eupatagus gauthieri, nom spécifique déjà utilise et ne bénéficiant pas de l'antériorité. Une nouvelle forme (morphotype) de scutelles est également proposée: parascutella paulensis forme reillannensis. Une dizaine d'espèces changent d'attribution générique et le genre mariania place jusqu'à présent dans la famille des brissides est replace dans celle des spatangides. Cinq espèces sont mentionnées pour la première fois dans les terrains du bassin du Rhône et quatre autres l'ont été a l'occasion de notes préliminaires à la présente révision systématique. Enfin, deux espèces déjà connues dans le miocène du bassin du Rhône sous des noms erronés entrent dans la synonymie de deux espèces qui n'y étaient pas encore signalées.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Museum à Lyon

Les échinides miocènes du Bassin du Rhône : révision systématique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (512 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 398-422

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Département des sciences de la terre. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Museum à Lyon

Informations

  • Sous le titre : Les échinides miocènes du Bassin du Rhône : révision systématique
  • Détails : 2 vol. (441 p.- 26 pl. )
  • Notes : Numéro de "Nouvelles archives du Muséum d'Histoire Naturelle de Lyon", Vol. 36, 1998 ; en 2 volumes : "première partie", "deuxième partie" annexes.
  • Annexes : Bibliogr. p.337-354. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.