Etude de catalyseurs à base de platine pour électrodes de piles à combustible à membrane échangeuse de protons

par Agnès Merle

Thèse de doctorat en Sciences. Catalyse

Sous la direction de Pierre Gallezot et de Dominique Richard.

Soutenue en 1996

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Pierre Gallezot, Dominique Richard.


  • Résumé

    Le developpement des piles a combustible a membrane echangeuse de protons pour des vehicules electriques necessite une minisation de la quantite de platine utilisee dans les electrodes. Ainsi le platine est depose sur differents supports selon deux methodes: l'echange cationique et l'impregnation. Les catalyseurs sont etudies electrochimiquement avec une electrode tournante a disque. L'etude de la reduction de l'oxygene a montre que l'activite specifique du platine augmente avec la taille des particules. L'ajout d'un promoteur (palladium, ruthenium) a permis de multiplier la densite de courant d'echange par vingt et huit respectivement. Pour l'oxydation de l'hydrogene, l'activite electrocatalytique est meilleure avec des particules de diametre egal ou superieur a deux nm. De plus, cette activite diminue quand on augmente la teneur en platine. L'ajout de palladium (quarante pour cent) ou de ruthenium (vingt-deux et soixante dix-huit pour cent) a permis d'obtenir une activite maximale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (173 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [9] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.