Etude du caractère plus ou moins conducteur des petits agrégats d'alcalins et d'hydrures de lithium par spectroscopie laser

par Rodolphe Antoine

Thèse de doctorat en Sciences. Physique

Sous la direction de Michel Broyer.

Soutenue en 1996

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Michel Broyer.


  • Résumé

    Ce travail presente l'etude du caractere plus ou moins conducteur des petits agregats alcalins na#n et li#n et des hydrures de lithium li#nh#m, realisee essentiellement par l'analyse des processus de dissociation unimoleculaire. L'etude de la dissociation unimoleculaire des agregats de sodium lors de la photoionisation pres du seuil d'ionisation a permis de caracteriser la temperature des agregats produits dans la source et l'energie transferee lors de l'ionisation. Dans le cas du lithium, un resultat etonnant a ete obtenu sur li#1#1#+, pour lequel les canaux d'evaporation dependendent du mode de formation. Differentes conditions d'ionisation ont permis d'observer les agregats mixtes d'hydrures de lithium, des agregats purs de lithium aux agregats stoechiometriques (lih)#n#+. L'etude de la dissociation unimoleculaire entreprise sur les agregats mixtes li#nh#m#+ riches en metal (n>>m) confirme et etend a un plus large domaine de taille, les resultats deja obtenus sur l'absorption optique et les potentiels d'ionisation: la liaison d'un atome d'hydrogene localise un electron de valence, les autres electrons restant delocalises dans l'agregat. Les agregats mixtes li#nh#m#+ se comportent comme les agregats li#n#-#m#+ avec une partie isolante (lih)#m et une tendance a la segregation. Pour les agregats fortement hydrogenes, les agregats (lih)#nli#+ et (lih)#nli#3#+ sont principalement observes. Ce sont des agregats globalement ioniques. A partir des experiences d'evaporation, leurs energies de dissociation ont ete determinees et des structures ont ete proposees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (214 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [7] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.