Rôle des plasmons dans l'interaction ion-polymère

par Caroline Deguines

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux céramiques et traitements de surface

Sous la direction de Jean-Pierre Moliton.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'utilisation conjointe des notions de densites d'etats electroniques dans la bande de valence (vbdos) et d'oscillations collectives d'electrons (plasmons) dans les polymeres permet de comprendre la selectivite des dommages observes dans ces materiaux lors d'une implantation ionique. L'etude en fonction de la fluence en ions montre que la structure de ces composes organiques (pmma, ppp, polyimide, pc, tac, dnc et c) evolue avec une augmentation de la concentration en electrons dans la bande de valence et un retrecissement de la bande interdite. Pour certains d'entre eux apparait au sein de la bande de valence une structure de bandes analogue a celle des semi-conducteurs classiques. La modelisation de la trace de l'ion et de son straggling montre que, dans la gamme d'energie (50-500) kev, la gravure seche non reactive dans les polymeres ne permet pas d'esperer des resolutions inferieures a la centaine d'angstroms.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 267 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.