Explications causales et engagement contre ou pro attitudinal : de l'internalité aux conduites pro-attitudinales

par Pascale Desrumaux-Zagrodnicki

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Régis Verquerre.

Soutenue en 1996

à Lille 3 .


  • Résumé

    La thèse examine les conditions dans lesquelles certaines cognitions relatives au sentiment de contrôle et de responsabilité des personnes influencent leurs comportements. Elle met en relation deux champs théoriques de la psychologie sociale cognitive, d'une part, les explications causales des renforcements (locus of control) et des comportements (attribution) et d'autre part, les théories portant sur l'émission et la rationalisation des conduites (engagement et dissonance cognitive). L'hypothèse selon laquelle les processus d'explications causales internes et externes influencent les conduites et le changement d'attitude consécutif est réinterprétée dans une perspective nouvelle qui distingue les conduites conformes et conliaires aux attitudes. Le premier temps de la partie expérimentale consiste à expérimenter et comparer différentes méthodes d'activation des processus d'explications causales. Dans un deuxième temps, l'effet des processus d'explications causales actives ou non est expérimenté sur l'engagement pro et contre-attitudinal. La présentation de requêtes contre-attitudinales (appliquées au syndicalisme) déclenche un processus hétéronome qui provoque une indépendance entre les processus d'explications causales et les comportements émis sous l'effet de la soumission forcée. Les requêtes pro-attitudinales (appliquées au don du sang ou à l'aide aux devoirs) génèrent un processus autonome qui prédispose les internes à l'engagement et au changement d'attitude par opposition aux externes. L'intervention des modèles d'explications causales répond à une loi du coût : plus les requêtes pro-attitudinales sont coûteuses, plus les internes se différencient des externes au niveau de l'engagement et du changement d'attitude.


  • Résumé

    The thesis examines the conditions under which certain cognitions, relating to a person's feeling of control and responsability, influence behaviour. It brings together two theoretical fields of cognitive social psychology, causal explanations of reinforcement (locus of control) and of behaviours (attribution), on the one hand, and the theories on behaviour patterns and behaviour rationalization (commitment and cognitive dissonance), on the other. The hypothesis mat the processes of internal and external explanations influence behaviour and subsequent attitude change is interpreted in a new light, distinguishing between behaviours and contrasting attitudes : the experimental part begins by experimenting with and comparing different methods for activating causal explanatory processes. It then proceeds to experiment with the effect of causal explanatory processes, wether activated or not, on pro and counterattitudinal commitment. Counter-attitudinal requests (re. Trade-unionism) trigger a heteronomous process which gives rise to independence between causal processes and behaviours arising from forced submission. Pro-attitudinal requests (for blood-giving and homework aid) generate an autonomous process predisposing to commitment and attitude change in internals compared with externals. The intervention of causal explanatory models is cost-related : the more costly the pro-attitudinal request is, the more the internals differ from the externals in commitment and subsequent attitude change

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (333 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 205 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1996-20
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.