L'apocalypse et son theatre dans "gravity's rainbow" de thomas pynchon

par Didier Ober

Thèse de doctorat en Études nord-américaines

Sous la direction de Jean-Claude Dupas.

Soutenue en 1996

à Lille 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    "gravity's rainbow" est le theatre d'une fin du monde imminente et qui a pour-tant deja eu lieu sous cette surface que l'on appelle "realite" ou "histoire". Theatralisee, cette fin est un devenir. Concernant autant les personnages que le lecteur, la quete du sens, ou meme d'une coherence, devieirt l'experience d'une ; prrance en devenir, a jamais inachevee et qui plongerait le sujet dans le devenir de sa propre. Disparition. Le recit lui-meme se nourrit de sa propre destruction et donne lieu a une nouvelle destination, a un nouveau commencement qui ne peut etre que le recommencement de sa propre fin ou de l'impossibilite du sens. C'est | une apocalypse en ce sens que, par-dela la destruction du monde et l'eclatement du cadre fictionnel, est devoilee la theatralite du monde et de l'histoite. Ce devoilement mene a une autre facon de lire, mais aussi de voir le monde, et a sa regeneration par la multiplicite. L'oeuvre en tant qu'objet d'interpretation disparait dans l'experience de sa lecture, destabilisant le lecteur et son besoin de coherence. La quete semble se prolonger au-dela du livre*


  • Résumé

    J "gravity's rainbow" is the theatre of an imminent end of the world thatthas 1 however taken place under this surface we call "reality-or "history". _________ [ theatricalized, that end is a becomln. . Being that of ^e characters as much as that of the reader, the quest for meaning, or even for coherence, becomes the experience of a wandering in becoming, forever unfinished, that would imme^ the subject in the becoming of his/her disappearance. The narrative. Itself feeds on its' own destruction and gives rise to a new destination, a new begin-. Ing that can only be the beginning again of its- own e;d or of the impossibility of meaning. This is an apocalypse in the sense that. Beyond the destruction of the world and the shattering of the fictional framework, is unveiled the theatrical aspect of the uorld and of m. Torv. This. . Nv. Ilj^ ^, ^^nother___ way of reading, but also of seeing the world, and to its-regeneration^hrou. R^" oultiplicity. The work as an object of interpretation v. N^. S in th. . ^^ of its- reading, destabilizing the reader and his/her need for coh. R. N;. The quest seems to extend beyond the book.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 325 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 75 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1996-16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.